Vidéos A la une
Oscar Pistorius écope d'une peine bien moindre que les 15 ans requis par l'accusation. Six ans de réclusion. C'est la sentence qu'a rendu par le tribunal de Pretoria ce mercredi à l'encontre de l'ex-athlète paralympique pour le meurtre de sa petite amie il y a trois ans. Si la peine pour meurtre en Afrique du Sud est théoriquement de 15 ans minimum, Oscar Pistorius a bénéficié de circonstances atténuantes liées notamment à son handicap et à son état mental. Le champion déchu de 29 ans avait d'abord été condamné à cinq ans de prison pour homicide involontaire mais la famille de la victime avait obtenu que la condamnation soit requalifiée en meurtre, d'où cette nouvelle sentence. Le condamné, qui vivait jusque-là assigné à résidence, a immédiatement été conduit en prison. L'ex-sprinter avait abattu sa compagne, le mannequin Reeva Steenkamp - alors âgée de 29 ans - la nuit de la Saint valentin 2013. Il avait tiré sur elle quatre balles de gros calibre à travers la porte des toilettes alors qu'elle passait la nuit chez lui, dans sa villa de Pretoria. Lui a toujours plaidé la méprise, assurant l'avoir prise pour un cambrioleur. Les avocats d'Oscar Pistorius ont fait savoir qu'il ne ferait pas appel.
Vidéos A la une
Oscar Pistorius attend la décision du tribunal de Pretoria. L'ancien champion paralympique risque 15 ans de détention après la requalification de son crime en meurtre. Il est assigné à résidence chez son oncle.
Vidéos A la une
Soupçonné d'avoir tué sa compagne en 2013, Oscar Pistorius a tenté ce mercredi d'attendrir la Cour. L'athlète paralympique a ôté, fébrile, ses prothèses pour faire quelques pas sur ses moignons dans le tribunal. Un manège qui a laissé indifférent le procureur. Au terme d'un long réquisitoire, il a requis la peine maximale : 15 ans de prison. Le verdict sera connu le 6 juillet.
Vidéos A la une
L'ex-athlète Oscar Pistorius comparaît à nouveau devant la justice sud-africaine pour le meurtre de sa petite amie il y a trois ans. La Haute Cour de Pretoria doit décider de la peine. L'homme de 29 ans encourt jusqu'à 15 ans de prison. Mais pour le psychologue appelé à la barre par la défense, sa place est à l'hôpital et non en prison. 'En termes simples, il peut être décrit comme un homme brisé, a déclaré Jonathan Scholtz. Selon moi, son état actuel requiert une hospitalisation. Depuis les événements de 2013, il est traumatisé lorsqu'il entend un coup de feu même dans un film à la télévision.' D'après ce psychologue, l'ancien ahtlète paralympique souffre de troubles post-traumatiques, d'anxiété et de dépression, raison pour laquelle il ne s'est pas exprimé devant la Cour. Pour le procureur Gerrie Nel, un diagnostic très tendancieux. Ce dernier fait aussi remarquer que Pistorius s'est senti capable d'accorder une interview à une chaîne britannique tout récemment. Oscar Pistorius a tué la jeune top-model Reeva Steenkamp dans la nuit de la Saint-Valentin 2013 en tirant quatre balles de gros calibre dans la porte du cabinet de toilette où elle se trouvait. Il a toujours maintenu l'avoir prise pour un cambrioleur. Il a d'abord été condamné à cinq ans de prison pour homicide involontaire, mais les faits ont été requalifiés en meurtre en appel, d'où l'attente de cette nouvelle sentence. Avec AFP
Vidéos A la une
BLOEMFONTEIN (Afrique du Sud) - 3 nov 2015 - Procès d'Oscar Pistorius, acte II : la justice sud-africaine examinait ce mardi en appel le cas du champion paralympique. Condamné en première instance à cinq ans de prison pour l'homicide involontaire de sa petite amie, la mannequin Reeva Steenkamp, Oscar Pistorius n'assistait pas à l'audience mais était représenté par son avocat Barry Roux. Moins à l'aise qu'au premier procès, le ténor du barreau sud-africain a tenté de convaincre les juges que les coups de feu tirés en février 2013 à travers la porte des toilettes dans la résidence ultra-sécurisée du champion visaient des cambrioleurs. Le parquet sud-africain, à l'origine de l'appel s'est attaché à démontrer le contraire. Le procureur a souligné les éléments à charge ignorés lors du procès initial, notamment une dispute entendue par les voisins. En résidence surveillée depuis 19 octobre après avoir passé 11 mois en détention, Oscar Pistorius risque une peine de 15 ans de prison si les faits étaient requalifiés en meurtre.
Vidéos A la une
L'ancien athlète sud-africain Oscar Pistorius pourrait sortir de prison dès mardi prochain. C'est du moins ce qu'a décidé ce jeudi la commission des libérations anticipées. L'homme devrait être confiné à son domicile et soumis à des travaux d'intérêt général. Les détails seront fournis ultérieurement. Il devrait par ailleurs suivre une psychothérapie et sera interdit de maniement des armes. Pour autant, cette libération pourrait n'être que provisoire. Car un nouveau procès attend Pistorius devant la Cour suprême d'appel. Ce sera à partir du 3 novembre. Ce tribunal pourrait éventuellement prononcer une peine plus lourde contre l'ancien champion paralympique. Oscar Pistorius a été condamné l'an dernier à une peine de 5 ans de prison pour avoir tué sa petite amie (voir ici) Les faits remontent à février 2013. Durant la nuit de la Saint-Valentin, l'ancien athlète avait tué par balle sa compagne, la top model Reeva Steenkamp qui était enfermée dans les toilettes de leur domicile à Pretoria. Lors du procès, il avait plaidé la méprise, affirmant qu'il pensait qu'un voleur s'était introduit dans la villa et s'était caché dans les toilettes. Pour aller plus loin >'Prison pour Pistorius : ceci n'est pas la fin de l'histoire' - article de Courrier International > Mortelle Saint-Valentin' - enquête parue dans L'Equipe
Vidéos A la une
Oscar Pistorius devra attendre. Sa libération n'aura pas lieu comme prévu vendredi. Le ministère de la Justice sud)africain a suspendu la décision, estimant qu'elle avait été rendue 'prématurément' au regard du code pénal : elle est intervenue en effet au bout de 7 mois de détention au lieu de 10, selon la loi. La famille de l'athlète s'est déclarée 'choquée et déçue'. En octobre dernier, Oscar Pistorius avait été condamné à 5 ans de prison pour l'homicide involontaire de sa compagne, Reeva Steenkamp. L'ancien champion paralympique devait purger la fin de sa peine dans une résidence d'un quartier huppé de Prétoria. L'assignation à résidence d'Oscar Pistorius avait été très critiquée par les parents de la victime. Sa suspension intervient alors que la famille de l'ex-mannequin s'est réunie mercredi matin sur une plage, pour rendre hommage à celle qui aurait fêté son 32e anniversaire.
Vidéos A la une
Le champion paralympique qui devait sortir vendredi sous liberté conditionnelle après dix mois de détention pourrait rester en prison. Le parquet sud-africain va tenter d'obtenir une condamnation pour "meurtre" contre Oscar Pistorius, allant ainsi à l'encontre de la juge, qui l'avait condamné pour "homicide involontaire".
Vidéos A la une
Le parquet sud-africain va tenter d'obtenir une condamnation pour "meurtre" et une peine de prison sévère contre Oscar Pistorius, qui doit sortir de prison dès vendredi, dix mois seulement après avoir été condamnée pour "homicide involontaire" de sa petite amie Reeva Steenkamp.
Vidéos A la une
L'affaire qui a tenu le pays en haleine depuis des mois a pris fin ce mardi. Le sprinter, Oscar Pistorius, qui s'est rendu célèbre en courant avec des prothèses, a été condamné à cinq ans de prison ferme pour le meurtre de sa compagne. Mais sa peine pourrait être rapidement aménagée.
Vidéos A la une
Oscar Pistorius a été condamné ce matin à 5 ans de prison pour homicide involontaire après la mort de sa compagne. Alors que le champion paralympique est incarcéré dans une prison de Prétoria, ce verdict met fin à une affaire qui a déchainé les passions.
Vidéos A la une
Pierre Donadieu, correspondant de BFMTV en Afrique du Sud, était en duplex pour BFM Story. Oscar Pistorius a été condamné à 5 ans de prison ferme pour homicide involontaire. La juge déclare avoir pris en compte la gravité de la faute, mais également la personnalité et le handicap de l'accusé. La famille de Reeva Steenkamp s'est déclarée satisfaite de la peine infligée à ce dernier.
Vidéos A la une
PRETORIA - 21 oct 2014 - Quelques minutes après l'énoncé de sa peine, Oscar Pistorius a rejoint sa cellule. La juge Thokozile Masipa a rendu son verdict mardi matin: elle a condamné le champion paralympique à cinq ans de prison ferme, un mois après l'avoir reconnu coupable d'homicide involontaire. Oscar Pistorius a été reconnu coupable d'avoir tué sa petite amie Reeva Steenkamp en 2013. Du côté des proches de la victime, les réactions au verdict sont mitigées. Si pour la famille de cette dernière, la peine prononcée et un soulagement, certains proches estiment la peine trop clémente envers l'accusé. Après huit mois de procès, les proches d'Oscar Pistorius se sont dit soulagés à l'annonce du verdict. Ils estiment que la peine de prison permettra à l'athlète de se racheter. Selon des experts juridiques, Oscar Pistorius pourrait sortir de prison dans 10 mois. Il purgerait alors la fin de sa peine en résidence surveillée.
Vidéos A la une
L'ancien champion paralympique Oscar Pistorius a été condamné ce mardi à Pretoria à une peine maximum de cinq ans de détention pour avoir tué sa compagne Reeva Steenkamp. Une sentence rendue par la juge Thokozile Masipa qui avait déclaré Pistorius 'coupable d'homicide involontaire' en septembre. L'accusation réclamait 10 ans de prison. La défense plaidait pour une peine de substitution, sous forme d'un travail d'intérêt général. Selon Arnold Pistorius, l'oncle de l'ancien champion paralympique, la famille Pistorius 'accepte le jugement. Oscar va saisir cette opportunité pour payer sa dette à la société', a-t-il ajouté. De leur côté, les parents de la victime, Reeva Steenkamp, se sont dits satisfaits de la sentence. Le parquet, en revanche est déçu. 'Nous allons décider si nous allons faire appel ou non. Ce n'est pas simple parce qu'il faut analyser la loi. Nous voulons être certains que les faits et le droit nous permettent de faire appel', a précisé le porte-parole du parquet national Nathi Mncube. À la sortie du tribunal, l'un des avocats de Pistorius a estimé qu'Oscar Pistorius pourrait en fait passer 10 mois en prison avant d'être libéré et placé aux arrêts domiciliaires. Avec AFP
Actualités
Dans la série des condamnés à l'emprisonnement, le Sud-Africain Oscar Pistorius n’est pas le premier sportif. Que ce soit après avoir commis un meurtre, pour mauvaise conduite ou pour des raisons plus sordides, ils sont nombreux à avoir connu l’incarcération.
Vidéos A la une
Oscar Pistorius a été condamné ce mardi à cinq ans de prison pour avoir tué " involontairement " sa compagne Reeva Steenkamp ainsi qu'à trois ans de prison avec sursis pour usage d'arme à feu. La sentence a été prononcée par la juge Thokozile Masipa à Pretoria en Afrique du Sud. ' La décision est la mienne, et uniquement la mienne', avait déclaré la juge en ouvrant la dernière audience du procès qui a tenu en haleine des médias du monde entier. Thokozile Masipa a estimé qu'une peine maximum de cinq ans de prison était une sentence 'juste à la fois pour l'accusé et la société'. L'ancien champion paralympique avait été déclaré coupable d'homicide involontaire " le 12 septembre. L'accusation réclamait 10 ans de prison. La défense plaidait pour une peine de substitution, sous forme d'un travail d'intérêt général. Le meurtre de Reeva Steenkamp, " prise pour un cambrioleur " par Pistorius, avait été commis dans la nuit de la Saint-Valentin 2013.
Vidéos A la une
Le champion paralympique Oscar Pistorius a été condamné mardi à cinq ans de prison ferme pour avoir tué sa petite amie Reeva Steenkamp en 2013. Selon la mère de la victime, "justice a été faite". Interrogée sur une éventuelle liberté conditionnelle au bout de dix mois, elle a déclaré que "ça n'avait pas d'importance car il allait être puni".
International
Ce mardi 21 octobre, Oscar Pistorious a écopé de cinq ans de prison pour l’homicide involontaire de sa compagne Reeva Steenkamp survenu en février 2013.
Vidéos A la une
L'athlète sud-africain est de retour devant la haute cour de justice de Pretoria depuis lundi pour avoir tué sa petite-amie Reeva Steenkamp. La famille de la jeune femme réclame de la prison ferme.
Vidéos A la une
L'avocat franco-américain, Christopher Mesnooh, spécialiste du droit privé international était l'invité du 12/14. Il est revenu sur la peine maximum que peut encourir Oscar Pistorius et le rôle de la juge dans la décision finale.
Vidéos A la une
PRETORIA - 13 oct 2014 - Le procès d'Oscar Pistorius a repris lundi. Certes l'ancien champion paralympique a été reconnu coupable d'homicide involontaire pour avoir abattu sa petite amie, mais la cour doit encore prononcer sa peine. L'audience doit durer plusieurs jours. Incarcération, prison avec sursis, simple amende : toute la gamme des sanctions est envisageable... Selon la jurisprudence, plusieurs facteurs peuvent jouer: les remords exprimés par l'athlète âgé de 27 ans, son casier judiciaire vierge, la nécessité ou non de le maintenir derrière des barreaux pour protéger d'autres vies humaines. Le 12 septembre, le tribunal de Pretoria a surpris une partie du monde judiciaire en concluant qu'Oscar Pistorius n'était pas coupable de meurtre mais d'homicide par imprudence. Le jeune homme a toujours affirmé avoir ouvert le feu par erreur sur la porte fermée des WC pour neutraliser ce qu'il croyait être un cambrioleur. Sa petite amie, Reeva Steenkamp, 29 ans avait été tuée de 4 balles dans la nuit du 14 février 2013, alors qu'elle se trouvait dans les toilettes.
Vidéos A la une
Oscar Pistorius ira-t-il en prison ? C'est ce que doit désormais décider la cour à Pretoria. Le champion paralympique sud-africain est à nouveau devant les juges qui l'ont reconnu coupable le 12 septembre dernier d'homicide involontaire, un verdict surprenant. Le code pénal sud-africain ne prévoit aucune peine automatique pour homicide involontaire, toutes les sanctions sont donc possible : 15 ans de prison au maximum, prison avec sursis, arrêts domiciliaires, simple amende... Pour beaucoup la juge a déjà été trop clémente en concluant que Pistorius n'était pas coupable de meurtre, notamment pour la famille de la victime, Reeva Steenkamp, la jeune mannequin tuée le 14 février 2013. Le verdict ne sera pas connu tout de suite, car l'audience doit durer plusieurs jours.
Vidéos A la une
Le champion paralympique a fait son entrée au palais de justice de Pretoria, lundi, pour une énième reprise de son procès. Reconnu coupable d'homicide involontaire après la mort de sa petite amie Reeva Steenkamp le 14 février 2013, le champion paralympique saura s'il est envoyé en prison.
Vidéos A la une
C'est la question à laquelle devra répondre le tribunal de Pretoria ce lundi. Reconnu coupable d'homicide involontaire après la mort de sa petite amie Reeva Steenkamp le 14 février 2013, le champion paralympique est de retour devant la justice pour connaître sa peine.
Vidéos A la une
Oscar Pistorius a quitté le tribunal de Pretoria, libre, en liberté sous caution, dans l'attente de la peine qu'il aura à purger. Il sera fixé le mois prochain lors d'une nouvelle audience. En tout cas, le champion paralympique a bien été, ce vendredi, reconnu coupable d'avoir tué sa petite amie Reeva Steenkamp en 2013. Mais la justice a estimé qu'il s'agissait d'un acte involontaire. Oscar Pistorius, durant toute la durée du procès, n'a d'ailleurs jamais cessé de dire que ce soir-là du 14 février 2013, il croyait avoir tiré sur ce qu'il pensait être un cambrioleur. La famille d'Oscar Pistorius s'est exprimé pour remercier la juge d'avoir écarté le verdict de meurtre. 'Dans une affaire tragique comme celle-là, on ne peut pas parler de vainqueur, a déclaré Arnold Pistorius, l'oncle de l'accusé. Nous, en tant que membre de la famille, sommes profondément affecté par ce drame. Le verdict ne ramènera pas Reeva à la vie mais nos pensées continuent d'aller à sa famille et à ses amis'. Après l'annonce du verdict, le parquet a fait part de sa déception car il avait requis une condamnation pour meurtre. Il se réserve la possibilité de faire appel.
Vidéos A la une
PRETORIA - Après cinq mois de procès, le verdict est enfin connu. Vendredi, la juge sud-africaine Thokozile Masipa a déclaré Oscar Pistorius coupable d'homicide involontaire. L'ex-champion paralympique était accusé d'avoir tué sa petite amie en 2013. Selon sa version des faits, il avait tiré à plusieurs reprises sur la porte des toilettes, confondant Reeva Steenkamp avec un intrus. La magistrate a donné raison à l'athlète, mais elle l'accuse d'avoir agi de manière négligente. La juge avait estimé jeudi qu'il n'y avait pas assez de preuves pour accuser Pistorius de meurtre avec préméditation. Il n'y avait alors plus que deux possibilités : l'ancien champion pouvait être acquitté ou jugé coupable d'homicide involontaire. Sa peine ne sera connue que dans quelques semaines mais l'athlète encourt jusqu'à 15 ans de prison.
International
Oscar Pistorius a été reconnu coupable ce vendredi d'homicide involontaire par la justice sud-africaine. Il encourt jusqu’à quinze ans de prison.
Vidéos A la une
François Hollande en Irak, l'arrestation d'un recruteur pour le jihad, le retour annoncé de Sarkozy et la suite du verdict du procès Oscar Pistorius... Voici les titres du vendredi 12 septembre 2014.
Vidéos A la une
Il ne l'a pas tuée intentionnellement : le champion paralympique Oscar Pistorius, qui risquait la perpétuité pour la mort de sa petite amie en 2013, a échappé jeudi à une condamnation pour meurtre, même s'il risque encore la prison pour "usage excessif de la force".
Vidéos A la une
Oscar Pistorius sera fixé demain. Jugé pour la mort de sa petite amie abattue à leur domicile, l'athlète sud-africain ne risque désormais plus la prison à vie. La juge n'a en effet retenu que l'usage excessif de la force estimant qu'il n'avait pas eu la réponse appropriée à ce qu'il a jugé être un risque pour sa vie. Le verdict sera rendu demain matin même si la peine de la prison éventuelle ne sera prononcée que dans plusieurs semaines.

Pages

Publicité