Vidéos A la une
Une trentaine d'agriculteurs s'est improvisée inspecteurs, lundi, afin de vérifier l'origine des produits utilisés par les cantines de la préfecture et de l'hôtel de région de Haute-Normandie. "On est soumis aux lois du marché donc on a des contraintes économiques qui font que l'on a d'autres produits, mais on est principalement sur du français", assure Laurent Mabire, gérant de cantine de la préfecture de Haute-Normandie.
Publicité