Vidéos A la une
Le 31 mars dernier, le rectorat de Rennes a annoncé la suspension d'un professeur de sport à Orgères en Ille-et-Vilaine. L'homme avait été condamné en 2006 pour détention d'images pédopornographiques. Également mis en examen en 2011, il continuait d'enseigner. Son ex-compagne a confié à BFMTV avoir alerté les autorités, sans jamais avoir été entendue. C'est seulement après l'embrasement médiatique généré par l'affaire du directeur présumé pédophile à Villefontaine en Isère que les choses se sont bousculées.
Publicité