Société
La mairie de Paris a annoncé qu’une nouvelle poubelle à couvercle orange serait bientôt présente dans les rues parisiennes. Elle servira à recevoir les déchets alimentaires transformables en compost.
Vidéos A la une
Anne Hidalgo a promis que "toutes les ordures seraient ramassées" dans la capitale malgré la grève des éboueurs, plusieurs autres villes étant touchées par des perturbations. La situation s'améliore lentement. La mairie de Paris a prévenu qu'il faudra plusieurs jours pour retrouver des rues débarrassées des ordures.
Vidéos A la une
Les éboueurs sont en grève depuis une semaine et à quelques heures du lancement de l'Euro, les poubelles sont pleines à ras bord et commencent...
Vidéos A la une
Le blocage des centres de traitement des déchets prend de l'ampleur en France. Les éboueurs s'élèvent à leur tour contre la loi Travail. A Paris, cela fait une semaine que les ordures s'accumulent sur les trottoirs. A Marseille, l'incinérateur de Fos-sur-Mer est quant à lui bloqué depuis mercredi matin.
Magazine
Blagues diaboliques, coups bas, insolences... Planet.fr vous propose de découvrir en images ces ordures qui prennent un malin plaisir de s'amuser aux dépens de leurs victimes ou de les mettre délibérément en colère !
Vidéos A la une
Exit les poubelles, place aux poulaillers et basse-cour, même dans la capitale. Un restaurateur parisien dispose d'une vingtaine de poules pour éliminer ses ordures et les restes de ses clients. L'animal est omnivore, c'est-à-dire qu'il mange tout ce qu'on lui donne. Cela fait moins de gaspillage et de bons oeufs frais en échange. Cette initiative est plutôt bien perçue par les Parisiens.
Vidéos A la une
En venant à Paris, les touristes déchantent vite : poubelles éventrées, crottes de chiens, sols couverts de mégots... La beauté de la...
Vidéos A la une
JAD EL DIB (Liban) - 26 août 2015 - Un mur contre les odeurs. C'est pour l'instant la solution de fortune qu'ont trouvé les habitants de cette banlieue de Beyrouth. La crise des ordures qui secoue la capitale libanaise depuis la mi-juillet est devenue un sujet de préoccupation quotidien. Les ordures s'amoncellent en bordure de routes, mais aussi près de lieux d'habitations. Pour que ces décharges improvisées ne s'étendent pas près de chez eux, les riverains s'apprêtent à ériger des murs. Mercredi, des centaines de manifestants ont encore défilé dans les rues de Beyrouth. Une mobilisation qui ne faiblit pas. D'autant que les réunions successives du gouvernement libanais n'ont pas permis de trouver une solution pérenne à la crise des ordures. Un mouvement de contestation dénonçant une corruption généralisée du pouvoir est en train de naître.
Vidéos A la une
BEYROUTH - 22 août 2015 - De violents heurts ont éclaté samedi à Beyrouth en marge d'une manifestation. En cause : la crise des ordures, crise qui a éclaté à la mi-juillet avec la fermeture par des riverains en colère de la décharge de Naameh, aux portes de la ville. Ouverte en 1997 pour recueillir les détritus de Beyrouth et de ses environs de manière temporaire, la décharge était toujours en activité 18 ans plus tard. De quoi excéder les habitants qui accusent les autorités libanaises d'inaction et de corruption. Le collectif " Vous puez " a déjà organisé plusieurs manifestations au cours des dernières semaines. Samedi, les choses ont dégénéré à proximité du parlement, certains protestataires ont lancé bouteilles et projectiles. Réponse de la police : grenades lacrymogènes et canons à eau. Selon la Croix-Rouge libanaise, au moins 16 personnes ont été blessées. Les accrochages ont cessé en fin de journée.
Vidéos A la une
BEYROUTH - 28 JUILLET 2015 - La collecte des déchets a repris à Beyrouth après six jours de crise durant laquelle les rues de la capitale libanaise ont été envahies de déchets et d'odeurs nauséabondes en raison d'une polémique sur les décharges. La reprise du ramassage intervient après un accord temporaire "sur les zones où les déchets traités sont jetés". Ces six derniers jours, Beyrouth et ses environs ont fait face à une crise des poubelles après la fermeture forcée d'une décharge par des riverains en colère. La décharge de Naameh, située à l'extérieur de Beyrouth au coeur d'une vallée verdoyante, a été ouverte en 1997. Les habitants vivant à proximité du site décrivent un quotidien insoutenable et soutiennent que les vapeurs produites par les détritus entraînent des problèmes sanitaires.
Vidéos Insolite
Cette motarde s'en prend à ceux qui jettent sans remords leurs déchets sur la route.
Publicité