Présidentielles
Durant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait promis de réformer le Code du travail le plus vite possible pendant l'été. Découvrez comment il compte s'y prendre. 
Vidéos à la une
Laurent Berger a évoqué, ce jeudi sur BFMTV, le souhait d'Emmanuel Macron de légiférer par ordonnances, notamment sur le Code du travail. Le secrétaire général de la CFDT a expliqué qu'il n'était pas contre les ordonnances, puisqu'un "certain nombre d'avancées se sont faites via ordonnances". "Les ordonnances, ce n'est pas une question de fond mais une question de rapports", a-t-il estimé. En revanche, selon lui, il faut "de la concertation et de la négociation".
Vidéos à la une
Le Premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis, invité dimanche de BFM Politique, s'est déclaré "pas favorable" au recours à des ordonnances pour le projet de loi sur la croissance, comme le souhaite le gouvernement. "Je n'y suis pas tellement favorable, parce qu'on ne gagne pas tellement de temps que ça, a-t-il déclaré. Selon lui, "il vaut mieux un débat au Parlement".
Publicité