International
Touchée d’une balle dans le cou, une secouriste présente lors des combats à Kiev a posté sur Twitter qu’elle était en train de mourir, le jeudi 20 février dernier. Provoquant un émoi international. 
Publicité