International
Les djihadistes planifieraient l’extermination de 500 millions de personnes, selon un journaliste allemand qui a infiltré l'organisation terroriste.
Politique
Le Premier ministre est revenu sur la phrase qu’il avait prononcée au lendemain des attentats de vendredi dernier et qui avait fait polémique.
Politique
Le Premier ministre a mis en garde dimanche les Français contre "une menace terroriste majeure" en utilisant pour la première fois le mot de "civilisation".
Vidéos à la une
Des membres de Daesh ont détruit des oeuvres inestimables d'art préislamique à Mossoul en Irak. Eric Delpont, directeur du Musée de l'Institut du monde arabe, a réagi, lundi matin sur BFMTV, aux images de propagande de l'Etat islamique. Selon lui, ces actes "sont destinés à l'Occident pour marquer les esprits".
Vidéos à la une
Vladmir Fédorovski, ancien diplomate russe, était l'invité de Nathalie Levy dans News & Compagnie sur BFMTV. Un décryptage original de l'actualité du jour avec le Zap de Tatianna Renard-Barzach et le Billet d'Emmanuel Lechypre.
Vidéos à la une
Sous l'égide des PEGIDA, patriotes européens contre l'islamisation de l'Occident, le mouvement contestataire nationaliste gonfle à Dresde. Il...
Vidéos à la une
Pour la première fois, une équipe de télévision française a pu pénétrer dans la ville de Kobané au nord de la Syrie, tout près de la frontière turque. Dans cette ville, les Kurdes tentent de faire front à L'Etat islamique. Ainsi, montrer ces images, c'est un moyen pour ce peuple assiégé de "mobiliser l'opinion publique internationale, mettre la pression sur les occidentaux" selon notre envoyé spécial Patrick Fandio.
Vidéos à la une
En Russie, le ressentiment contre l'Occident n'a jamais été aussi fort. Cela touche tous les secteurs. Récemment, le gouvernement a lancé sa nouvelle agence d'information internationale pour concurrencer BBC ou CNN. En matière économique, Moscou n'hésite plus à fixer ses propres règles du jeu. Prochaine victime: le géant américain Apple, qui pourrait bien en faire les frais.
Vidéos à la une
Certains consommateurs sont mécontents, en Russie, car des étals de produits, normalement importés d'Europe, sont vides. D'après Alexandre Latsa, chef d'entreprise installé à Moscou, la fin des exportations des produits français ne devrait pas impacter fortement les Russes. Mais du côté français, l'embargo risque de peser. Les parts de marché perdues par le pays pourraient être reprises par des pays d'Amérique du Sud.
Vidéos à la une
Il n’y aura aucun député UMP cet après-midi lors des questions au gouvernement. Le président du groupe Christian Jacob a décidé de les boycotter après les propos de Manuel Valls sur le...
Vidéos à la une
[ARCHIVES] Invité de "Où quand Comment l’Histoire" sur l’extrême droite française en novembre 2007, Claude Goasguen répondait aux questions de Jean-Pierre Gratien. "Vous avez flirté avec le...
Publicité