Société
Un jeune cerisier de 4 ans a mystérieusement fleuri au Japon, début avril, soit six ans plus tôt que la moyenne de ses congénères. Son noyau d’origine a séjourné huit mois dans l’espace, ce qui pourrait expliquer ce phénomène.
Publicité