Politique
Les candidats frontistes sont venus jouer les trouble-fête, dimanche, lors du premier tour des municipales que le PS et l’UMP espéraient se disputer seuls. Si le FN a fait une percée historique lors de ce premier tour, certains visages restent méconnus.  
Publicité