Le Sénat a récemment adopté un amendement instaurant la tarification à la minute dans les parkings. Cette mesure, intégrée dans le projet de loi Consommation, fait suite à une demande de l’UFC-Que-Choisir.

Quel automobiliste n’a pas un jour pesté de devoir payer une heure de stationnement alors qu’il n’avait laissé sa voiture garer dans le parking qu’une quinzaine de minutes ? Il semblerait que les sénateurs aient pris conscience de cette situation en la défaveur des utilisateurs de parking. En effet, ceux-ci ont adopté dans la nuit de mercredi à jeudi un amendement à la tarification à la minute. Une mesure faisant suite à une demande de l’UFC-Que-Choisir qui dénonçait le principe du "toute heure entamée est due" et demandait au gouvernement d’intégrer la tarification à la minute dans son projet de loi Consommation. C’est désormais chose faite.

Publicité
Il faudra attendre le 1er janvier 2016Les automobilistes devront toutefois attendre encore un peu avant de pouvoir profiter de ce nouveau mode de tarification. Celui n’entrera en effet en vigueur que le 1er janvier 2016. Initialement prévu au 1er janvier 2015, celui-ci a été reporté d’un an. Le ministre délégué à la Consommation, Benoît Hamon ayant souligné qu’il fallait laisser du temps pour renégocier les contrats de délégation de service public, lesquels sont la plupart du temps passés avec les collectivités territoriales et les sociétés gestionnaires. Et si l’UFC-Que-Choisir s’est d’abord réjoui que le Sénat ait adopté cette mesure, il s’est ensuite interrogé quant aux véritables raisons de ce délais supplémentaire. "Je trouve étonnant que le gouvernement veuille faire encore gagner du temps aux professionnels avec la date de 2016", a ainsi déclaré Alain Bazet, le président de l’association de consommateurs. Selon lui, "les nouvelles équipes municipales seront opérationnelles à partir de mars 2014, et il n'y a aucune raison de faire lanterner les automobilistes jusqu'en 2016".
Publicité