Il y a une semaine à Yerres, dans l'Essonne, a été installé le tout premier radar à un panneau d'arrêt. Beaucoup se sont déjà fait avoir...

Le premier radar installé près d’un panneau stop a été inauguré le 15 février à Yerres, dans l’Essonne. Il s’agit d’une caméra et d’un détecteur de plaques d’immatriculation placés aux abords d’un panneau de signalisation marquant un arrêt.

Le dispositif permet de détecter les véhicules qui ne marquent pas l'arrêt au Stop et envoie le cliché directement aux policiers municipaux, qui se chargent de dresser un PV électronique au contrevenant. Pour rappel, griller un Stop coûte 135 euros et quatre points. Toutefois, la police a précisé qu’elle ne verbaliserait pas les automobilistes qui se rendraient coupable d’un simple ralentissement au panneau Stop.

En une semaine, pas moins de 240 PV dressés

"Il n'y a pas de flash, il n'y a pas de PV émis directement. [...] C'est un système qui est capable, grâce à des algorithmes de reconnaissance de mouvement, de détecter quand un véhicule ne s'arrête pas et d'isoler la séquence vidéo", écrit le magazine Auto Plus.

Reste que le radar est plutôt performant. Lors de sa phase de test ont été enregistrés 500 infractions en une journée. Depuis son inauguration officielle, ce sont 240 PV qui ont été dressés en moins d’une semaine, rapporte Sud-Ouest.

A lire aussiTop 10 des radars qui flashent le plus en France

Publicité
Le radar a été placé dans un endroit stratégique de la ville. Le “carrefour le plus accidentogène de la villeexplique à France 3 le premier adjoint au maire de la ville, Olivier Clodong. L’an passé, une petite fille a été renversée par un conducteur et a été très grièvement blessée tandis qu'une dame a été tuée.“

Vidéo sur le même thème : La famille des radars s'aggrandit avec le radar stop

Publicité