Société
Et si les animaux n’étaient plus considérés par la loi comme de simple "biens meubles" mais comme des "êtres vivants doués de sensibilité" ? Une proposition de loi sur un statut juridique des animaux est examinée ce mardi par l’Assemblée nationale et pourrait être voté d'ici mercredi.
Publicité