Depuis maintenant plus d’un mois, une chaîne américaine de restauration propose des tacos (sorte de galettes de maïs à garnir) à la viande de lion. La recette est mitigée. Les associations crient au scandale tandis que certains se ravissent déjà à l’idée de manger la bête.   

A la sempiternelle interrogation : Vous avez mangé du lion ce matin ? Eh bien désormais, c'est possible et c'est made in USA. Depuis plus d’un mois maintenant, la chaîne de restauration américaine Taco Fusion, spécialisée à l’origine dans l’élaboration de plats exotiques, se diversifie. Exit les tacos au bison, au chameau, à l’autruche ou au requin (30 dollars) beaucoup trop banals, la franchise offre désormais du lion.  

Le choix du consommateur

Vous ne les trouverez ni en France, ni au Mexique mais bien sur les côtes de Floride, à Tampa Bay. L’offre n’a malheureusement rien d’illégal. La chaîne achèterait la viande de Lion de l’ "Exotic Meat Market", basée aux Etats Unis qui élève des lions comme du simple bétail. Pour la Food and Drug administration "le commerce de gibier, y compris de lion, est possible tant que l’espèce n’est pas considérée comme menacée".  A ce jour, le lion ne l’est toujours pas.

Le manager de Taco Fusion, Brad Barnett, expliquait au New York Daily News qu’il triple son revenu depuis qu’il a instauré cette nouvelle recette. "Sur un déjeuner classique, nous réalisons 400 à 500 dollars de ventes. Aujourd’hui, nous avons fait 1 450 dollars".

Publicité
Pour 35 dollars (26 euros), le roi de la jungle qui termine dans un taco n’est pas au goût de tout le monde.  De nombreuses associations de consommateurs ou de défense des animaux font part de leur dégoût. La page officielle facebook de la franchise sature de messages de révolte et d’indignation.

 

Publicité