Vidéos à la une
Invité de Jean-Jacques Bourdin ce mercredi sur BFMTV et RMC, le député Hervé Morin s'est exprimé sur le rôle de l'UDI à la primaire UMP. Pour le président du Nouveau centre, "il n'y a pas de candidat aujourd'hui capable d'incarner une alternative pour les Français" à la prochaine présidentielle. En revanche, la présence de l'UDI à la prochaine primaire UMP lui semble "une évidence". Chacun serait, selon lui, "libre d'apporter son soutien à un candidat".
Vidéos à la une
Mardi matin, une ressortissante française a été enlevée dans la capitale du Yémen. Sur le plateau de LCI, le président du Nouveau Centre Hervé Morin a rappelé aux citoyens français la dangerosité de se rendre de ces pays instables politiquement.
Vidéos à la une
Interrogé sur le vote FN aux dépens des autres partis de la droite, le président du Nouveau Centre Hervé Morin a assuré que la droite est "co-responsable" de la situation actuelle en France. De fait, le Front National "apparaît comme la seule alternative".
Vidéos à la une
Présent sur le plateau de LCI, le président du Nouveau Centre Hervé Morin a réagi au bureau national du PS qui s'est tenu mardi en fin d'après-midi rue de Solférino. "Il n'y a pas de majorité pour mener une politique sociale libérale jusqu'en 2017", a-t-il estimé.
Vidéos à la une
Jean-Louis Borloo, ex-président de l'UDI, "mettait un terme à ses fonctions et mandats" au mois d'avril dernier. Hervé Morin, candidat à la présidence de l'Union des démocrates et indépendants s'est dit persuadé du retour de Jean-Louis Borloo dans la vie politique, sur BFMTV et RMC mardi. "Je suis sûr qu'il reviendra parce que la politique c'est de la coke. Je ne crois pas qu'il reviendra pour reprendre la présidence d'un parti mais je pense qu'il reviendra sur le débat d'idées", a-t-il déclaré.
Vidéos à la une
Invité de Jean-Jacques Bourdin, sur RMC et BFMTV mardi, Hervé Morin a confirmé sa candidature à la présidence de l'UDI, il en a également expliqué les raisons: "Je suis candidat parce que nous étions poussière, tellement nous étions divisés, puis on a recréé une densité, un nom, et désormais il faut faire de l'UDI un parti d'alternative, un parti de gouvernement, un parti à partir duquel on peut construire une majorité d'idées qui soient pour les Français autre chose que l'éternel balancier de l'UMP et du Parti socialiste", a-t-il déclaré.
Vidéos à la une
Hervé Morin, président du Nouveau centre, est également candidat à la présidence de l'Union des démocrates et indépendants. A l'heure où la gauche et la droite essuient les critiques et les polémiques, Hervé Morin a souhaité rassurer au sujet du centre, sur RMC et BFMTV, mardi. "Nous allons vous montrer que l'on peut avoir, dans une formation politique, des élections propres. Nous avons créé des règles qui vont nous permettre de faire ça dans la transparence", a-t-il déclaré.
Publicité