Vidéos A la une
DOUAI - 25 JUIN 2015 - Le procès de Dominique Cottrez, qui comparaît pour octuple infanticide une semaine durant devant les assises du Nord à Douai, a débuté avec l'émotion manifeste de l'accusée, en pleurs. L'ancienne aide soignante de 51 ans, placée sur une chaise et non dans le box des accusés, s'est présentée la voix brouillée par l'émotion au micro de la Cour. Cheveux coupés courts et lunettes rectangulaires vissées sur le nez, sa ronde silhouette enveloppée dans un long gilet gris, elle était en pleurs avant même le début de l'audience. Dominique Cottrez comparaît pour avoir étranglé dans le secret à partir de 1989 huit de ses bébés à la naissance, des crimes inédits en France par leur ampleur.
Vidéos A la une
Après quatre décès suspects à l’hôpital de Chambéry, un cinquième cas a été relevé.
Vidéos A la une
La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a visité le service de réanimation néonatale de l’hôpital de Chambéry après la mort de trois nourrissons.
Vidéos A la une
La ministre de la Santé, Marisol Touraine, s'est rendue dimanche à l'hôpital de Chambéry, où trois nourrissons sont morts, contaminés par des poches alimentaires qui servaient à leur...
Vidéos A la une
Beaucoup de questions restent en suspens dans l’enquête sur les poches alimentaires soupçonnées d’avoir causé la mort de trois nourrissons en décembre à l’hôpital de Chambéry....
Vidéos A la une
Guy-Pierre Martin, le directeur de l'hôpital de Chambéry, s'est exprimé lors d'une conférence de presse samedi. Il révèle que l'établissement a décidé de porter plainte contre X, "de...
Publicité