Vidéos à la une
L'homme d'origine algérienne qui a agressé ce mardi un policier au marteau sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame de Paris était doctorant à Metz. C'est là qu'Arnaud Mercier a commencé à diriger la thèse de l'assaillant. Cet homme "cultivé, pro-occidental mais seul" depuis qu'il étudiait à Paris après avoir vécu et travaillé en Suède et en Algérie.
Vidéos à la une
Le Premier ministre s'est exprimé ce mardi soir, deux heures après l'agression d'un policier sur le parvis de l'église Notre-Dame, afin de revenir sur les faits qui se sont déroulés. Gérard Collomb a fait savoir qu'une forme de revendication a été faite par l'agresseur au moment où il frappait un policier muni d'un marteau. "C'est pour la Syrie" aurait-il crié.
Vidéos à la une
Karine Dallé, chargée de la communication du diocèse de Paris est confinée dans la cathédrale de Notre-Dame après l'agression d'un policier ce mardi après-midi. "Il y a environ 900 personnes qui sont assises calmement. Les policiers sont dans la cathédrale également. C'est calme, il n'y a pas de mouvement de panique", a-t-elle confié à BFMTV.
Vidéos à la une
Un homme a agressé un policier sur le parvis de Notre-Dame à Paris ce mardi, l'assaillant a été blessé par un tir de riposte. "J'ai entendu deux déflagrations suivies d'un mouvement de foule", a expliqué un témoin sur place. "J'ai vu des touristes qui couraient" et "j'ai vu un homme à terre", a-t-il ajouté.
Vidéos à la une
L'abbé Arnauld Chillon, recteur de Notre Dame de la Treille, est l'invité de Grand Lille TV pour nous parler des 100 ans du diocèse de Lille
Vidéos Insolite
 Les Femen se sont encore fait remarquer. Elles ont débarqué seins nus ce mardi dans la cathédrale de Notre-Dame-de-Paris pour célébrer à leur manière la démission du pape benoît XVI. Une initiative qui n’a pas remporté l’adhésion générale.
Publicité