Actualités
C’est une pratique que vous ne connaissez peut-être pas encore mais qui va se développer : les notes de clients de banques et assurés par les organismes et entreprises. Explications.  
Vidéos Sciences
Marie-Estelle Pech, journaliste spécialiste des questions "éducation" au Figaro, est l'invitée de Thomas Sotto ce mercredi.
Vidéos A la une
Invitée de Jean-Jacques Bourdin mercredi matin sur BFMTV, Najat Vallaud-Belkacem a assuré de la non suppression obligatoire des notes en primaire et au collège. "Notre choix a été de laisser la liberté pédagogique aux équipes (...) Dans notre réforme, nous n'imposons aucune façon de noter ou de ne pas noter aux enseignants", a expliqué la ministre de l'Éducation nationale.
Vidéos A la une
Najat Vallaud-Belkacem était l'invitée de Ruth Elkrief, jeudi soir sur BFMTV. Elle a évoqué le système d'évaluation français et sa volonté de le modifier. "Nous avons besoin d'un système d'évaluation qui dise à l'élève 'tu as acquis telles compétences mais tu n'as pas encore acquis telles compétences'. L'idée, ce n'est pas de mettre fin aux notes c'est de savoir comment on peut rendre cette évaluation plus parlante pour les enfants comme pour leurs parents", a déclaré la ministre de l'Education.
Vidéos A la une
Si l'on en croit le rapport du Conseil supérieur des programmes, les mauvaises notes découragent les élèves en difficulté. Les écoliers français sont moins confiants que les autres en leurs capacités. 50% des élèves disent être très tendus lorsqu'ils ont un devoir de mathématiques, contre 7% seulement en Finlande. Sur ce constat, le Conseil propose donc de remplacer les notes à l'école, jugée stressantes pour les élèves, par une "évaluation bienveillante".
Vidéos A la une
Le gouvernement expérimente un peu partout en France une évaluation sans note. Depuis le début de l'année scolaire, un collège de l'Eure teste ce système dans deux classes de sixième. Et l'expérience semble concluante.
Vidéos A la une
Benoît Hamon, le ministre de l'Education, a lancé une "conférence nationale sur l'évaluation des élèves" mardi, en espérant parvenir à un changement dans la manière d'évaluer les élèves. Au collège Issaurat de Créteil, ils n'ont pas attendu le gouvernement pour tenter le coup: un système d'évaluation précis, basé sur des couleurs, a remplacé les notes dans les trois classes de 5ème qui en ont fait l'expérience.
Vidéos A la une
Le Canard enchaîné publie dans son édition de mercredi ce qu'il présente comme le verbatim d'un après-midi à l'Elysée, enregistrée par l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, Patrick Buisson....
Vidéos Argent/Bourse
Les réassureurs mondiaux sont très attachés à leurs notes financières, véritables arguments commerciaux dans "un marché de niche" comme l'explique François V...
Publicité