Vidéos A la une
"Il y a des gens qui veulent être plus prophètes que le prophète", a expliqué le recteur de la mosquée de Bordeaux lundi soir sur BFMTV. Invité à réagir à la mise en place d'une épicerie orientale non mixte à Bordeaux, dont le projet a été avorté, Tareq Oubrou a indiqué: "Engager toute une religion à travers une interprétation qui ne repose sur aucune culture herméneutique et théologique, c'est être dans les émotions, l'exotisme, et dans une pratique qui va dans le sens d'une sortie de la société, qui va contre le système. Ce besoin spirituel ne doit pas s'exprimer aux dépens d'une religion. Vous faites un petit tour dans le monde, et vous allez voir que les commerces sont mixtes."
Publicité