Vidéos à la une
En quelques jours, trois agressions ont eu lieu à l'intérieur ou aux abords du Lycée professionnel Théodore Monod de Noisy-le-Sec, en Seine-Saint-Denis. La direction a décidé de fermer l'établissement, les enseignants étant en grève depuis mardi. Ce jeudi matin, les élèves se sont également joints au corps enseignant en organisant un blocus du lycée. Les trois victimes des agressions sont toutes des filles : l'une d'entre-elles a notamment reçu un coup de couteau devant le lycée, une autre ayant été tabassée dans les couloirs. Dans ce climat de violence, tous réclament plus de surveillants et un soutien psychologique. Le rectorat a envoyé sur place un émissaire pour discuter avec les professeurs.
Vidéos à la une
Une opération de déminage est en cours ce dimanche matin à Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis) pour neutraliser trois bombes anglaises datant de la Seconde Guerre mondiale. Près de 8.000 personnes ont été évacuées dimanche des villes de Noisy-le-Sec et de Bobigny et le trafic SNCF et du RER est fortement perturbé.
Vidéos à la une
A quelques heures d'intervalles deux accidents mortels dus à des courses-poursuites se sont produits en France vendredi. Cinq jeunes ont péri au Cap d'Adge et un ouvrier a été fauché par deux voitures faisant la course à Noisy-le-Sec. Comment peut-on prévenir ce type de comportements?
Société
Un homme a aspergé sa femme d’essence mardi à Noisy-le-Sec en Seine-Saint-Denis, alors qu'elle se trouvait sur son lieu de travail. Un témoin de la scène a empêché l'époux de commettre l'irréparable.
Publicité