Vidéos Insolite
Pas de panique, on vous explique pourquoi vous vous êtes faits avoir tout ce temps !
Vidéos à la une
Dans Star Wars, sous les traits d'une créature extraterrestre, elle était méconnaissable, mais ce rôle montre bien que Lupita Nyong'o est de...
Vidéos à la une
Oui, il existe désormais deux couleurs pour ce fromage italien. Alors quelle est la meilleure ?
Vidéos à la une
Cette fois-ci, c'est avec du gaz au poivre qu'un policier blanc de Cleveland a tenté de neutraliser une foule déchaînée, suite à...
Vidéos à la une
Pour désamorcer les tensions, la police texane a diffusé la vidéo de l'arrestation de cette afro-américaine retrouvée morte dans sa cellule...
Vidéos à la une
Vêtu d'une combinaison rayée blanche et noire, Dylan Roof a débarqué en Caroline du Sud. L'auteur présumé de la tuerie de Charleston a été transféré jeudi en fin d'après-midi dans la ville où a eu lieu la fusillade et placé en détention. Quelques heures plus tôt, le jeune homme de 21 ans avait été arrêté lors d'un contrôle routier à Shelby, en Caroline du Nord et s'était rendu aux forces de l'ordre sans opposer de résistance. Dylan Roof est suspecté de s'être joint à un groupe de prière mercredi soir dans une église historique de Charleston fréquentée par la communauté noire, puis d'avoir ouvert le feu, tuant neuf personnes. Ce drame, qui constitue l'une des pires tueries motivée par la haine raciale depuis des années aux États-Unis, a profondément choqué le pays. Sur son profil Facebook, Dylann Roof apparaît vêtu d'un blouson sur lequel sont accrochés l'ancien drapeau de l'Afrique du Sud du temps de l'apartheid, symbole du régime ségrégationniste et celui de la Rhodésie, devenue Zimbabwe. Deux régimes très admirés par des groupuscules américains qui promeuvent la suprématie des Blancs.
Vidéos à la une
Invitée de BFMTV ce mercredi soir, l'ancienne ministre Roselyne Bachelot a détaillé une anecdote présente dans son dernier ouvrage, "La petite fille de la Ve", publié aux éditions Flammarion. En 2006, Nicolas Sarkozy, enthousiasmé par un voyage aux Etats-Unis où il a rencontré Barack Obama, a déclaré à son équipe: il "est le prochain président des Etats-Unis (...) vous vous mettez en chasse. Il me faut un Noir, ou mieux, une Noire!". " La brutalité de cette déclaration est quelque chose qui peut choquer", a concédé ce mercredi Roselyne Bachelot sur l'antenne de BFMTV. Mais elle "n'a pas du tout senti ça comme un gadget. J'ai trouvé ça positif", se souvient l'ancienne ministre. "Il a voulu faire un gouvernement multicolore", rappelle celle qui est désormais animatrice de télévision.
Vidéos à la une
A l'UMP Geoffroy Didier, pour lequel " oser comparer l'hymne national à un vulgaire karaoké est indigne d'une ministre de la République ", le député EELV François De Rugy a rétorqué, scandalisé : " la Garde des Sceaux est ciblée depuis deux ans par certains ", pour n'être pas " une bonne Française ".
Publicité