Vidéos à la une
L'Etat a entamé ce lundi, le démantèlement de la zone sud de la "Jungle" de Calais, après l'autorisation par la justice. L'opération s'est déroulée sous haute protection policière. L'évacuation a commencé dans le calme, avant que le climat ne s'envenime. Des heurts ont éclaté entre migrants et forces de l'ordre. Bilan de cette journée au climat explosif: trois activistes de l'association No borders et un migrant interpellés et cinq CRS blessés.
Vidéos à la une
Le député FN et avocat Gilbert Collard défendra gratuitement Gaël Rougemont devant les tribunaux. Ce dernier avait pointé un fusil de chasse...
Société
Alors qu’une manifestation mêlant migrants et groupuscules d’extrême gauche a dégénéré samedi dernier, le nouveau président de la région, Xavier Bertrand, en a appelé à l’armée. 
Société
Ces militants d’extrême gauche sont accusés d’avoir dégradé une statue du général de Gaulle lors d’une manifestation pro-migrants samedi. Plus généralement, leur influence sur les migrants est pointée du doigt.
Actualités
En marge d’une manifestation de soutiens aux migrants de la "jungle" de Calais, des affrontements ont eu lieu entre des riverains et des militants d’extrême gauche. Une statue du général de Gaulle a été dégradée.
Publicité