Revue du web
Avec Atlantico
Quel que soit le résultat de la présidentielle 2017, il ne faudra pas s'attendre à un changement majeur de l'action gouvernementale. En dépit des apparences, gauche et droite sont loin d'être aussi opposées idéologiquement, notamment sur l'immigration, l'économie ou l'Union européenne.
Revue du web
Avec Atlantico
Passant mon week-end à la pêche à la ligne, je ne participe pas à la primaire LR ce dimanche. C'est pratique parce que ça m'évite d'aller voter Fillon.
Revue du web
Avec Atlantico
Si tous les candidats de la primaire partagent un même constat de la justice, tous n'envisagent pas les mêmes solutions. Plusieurs, cependant, se positionnent sur la défense des victimes et l'avancée de leurs droits juridiques.
Revue du web
Avec Atlantico
L'importante variation des intentions de vote à la primaire n'est pas uniquement due à des méthodologies différentes entre institut de sondage. Elle est inhérente à la façon même dont sont réalisés les sondages. En prenant en compte ces variations, mais aussi les marges d'erreurs, le jeu reste largement ouvert : s'il est peu probable que François Fillon remporte le premier tour, il est plus probable qu'il accède au deuxième.
Revue du web
Avec Atlantico
A la veille du premier tour de la primaire de la droite, le scrutin n'a jamais été aussi ouvert. François Fillon semble avoir réussi à briser la dynamique de duel dans laquelle Alain Juppé et Nicolas Sarkozy s'étaient enfermés.
Revue du web
Avec Atlantico
François Fillon conforte sa dynamique à quelques jours du scrutin. Sur les réseaux sociaux, il fait preuve de la plus grande mobilisation pendant le troisième et dernier débat de la primaire de la droite et du centre.
Revue du web
Avec Atlantico
Si tous les candidats de la primaire partagent un même constat de la justice, tous n'envisagent pas les mêmes solutions. Plusieurs, cependant, se positionnent sur la défense des victimes et l'avancée de leurs droits juridiques.
Revue du web
Avec Atlantico
Le grand perdant de ces primaires est jusqu'ici Bruno Le Maire ; même s'il a su recadrer le vétéran du journalisme qu'est Jean-Pierre Elkabbach, qui s'est montré condescendant à son égard, le candidat du "renouveau" a reconnu que l'expérience n'était pas inutile pour devenir un bon Président.
Revue du web
Avec Atlantico
À l'occasion de cette ultime confrontation, les candidats doivent notamment aborder des thématiques telles que l'Europe, l'éducation, la laïcité, ou encore l'élection de Donald Trump.
Revue du web
Avec Atlantico
Quel que soit le résultat de la présidentielle 2017, il ne faudra pas s'attendre à un changement majeur de l'action gouvernementale. En dépit des apparences, gauche et droite sont loin d'être aussi opposées idéologiquement, notamment sur l'immigration, l'économie ou l'Union européenne.
Revue du web
Avec Atlantico
À cinq jours des primaires, les candidats et leurs soutiens se mobilisent.
Revue du web
Avec Atlantico
Les électeurs de la Manif pour Tous semblent prêts à se mobiliser davantage que le reste des électeurs de droite à l'occasion des primaires de la droite et du centre, dont le premier tour aura lieu le 20 novembre. Il s'agit, pour eux, de peser sur l'élection pour faire valoir leurs positions, quitte à ne pas miser sur le cheval le plus emblématique de leur cause.
Revue du web
Avec Atlantico
Les électeurs de la Manif pour Tous semblent prêts à se mobiliser davantage que le reste des électeurs de droite à l'occasion des primaires de la droite et du centre, dont le premier tour aura lieu le 20 novembre. Il s'agit, pour eux, de peser sur l'élection pour faire valoir leurs positions, quitte à ne pas miser sur le cheval le plus emblématique de leur cause.
Politique
Le maire du VII arrondissement parisien a demandé à la Haute autorité de la primaire des Républicains de mettre Nathalie-Kosciusko-Morizet "hors jeu" après avoir pris connaissance de propos virulents à son égard.
Revue du web
Avec Atlantico
Le 2ème débat des primaires de la droite a donné lieu, comme le premier, à un florilège de commentaires, où les préférences personnelles servent trop souvent de critère d’analyse.
Revue du web
Avec Atlantico
Le camp Sarkozy voit visiblement dans cette polémique un argument de poids.
Politique
Nathalie Kosciusko-Morizet a été prise d'un étrange fou rire, jeudi soir, suite à un lapsus de son adversaire Jean-François Copé. Les internautes n'ont pas attendu pour s'emparer de l'extrait et le détourner. Découvrez leurs publications les plus drôles !
Revue du web
Avec Atlantico
Les programmes n’ont à ce stade qu’un intérêt très limité, et il est impossible d’en faire la moindre analyse économique sérieuse.
Revue du web
Avec Atlantico
Ce jeudi, François Fillon a tenté sa chance sur France 2. Compte tenu de son orientation plutôt libérale par rapport aux autres candidats - surtout économiquement, mais aussi politiquement du fait de ses positions légèrement moins autoritaires en termes de sécurité et de moeurs - Fillon n'aurait rien à gagner d'un élargissement de l'électorat.
Vidéos A la une
Nathalie Kosciusko-Morizet, députée Les Républicains de l'Essonne et candidate à la primaire à droite et du centre, accuse son propre parti de verrouiller la primaire à droite, ce mercredi face à Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC. NKM dénonce notamment les conditions de préparation de cette primaire en affirmant que "le parti ne fait rien non plus pour que ses adhérents se mobilisent pour parrainer un candidat".
Politique
Alors que Marion Maréchal-Le Pen vient de divorcer de son mari entrepreneur, découvrez les autres politiques dont on ne connaît (officiellement) pas le conjoint.
Vidéos A la une
Le site du Figaro a révélé vendredi le contenu d'une conversation confidentielle entre Nathalie Kosciusko-Morizet et un élu parisien. Au cours de cette discussion, la candidate à la primaire des Républicains aurait confié à son interlocuteur déplorer le manque de femmes dans la course à l'investiture. "Mais il va bientôt y avoir Michèle Alliot-Marie", lui aurait alors rétorqué l'élu. Mais NKM se serait empressée de lui répondre que "MAM n'est pas une femme". Sur son compte Twitter, la députée de l'Essonne a rapidement démenti avoir tenu ces propos, fustigeant un "Buzz stupide, sur une déclaration inventée". L'ex-ministre de l'Intérieur n'a pour sa part pas encore répondu. Pour l'heure, Nathalie Kosciusko-Morizet et Nadine Morano sont les deux seules candidates déclarées pour cette primaire. Face à elles neuf hommes : Alain Juppé, Bruno Le Maire, François Fillon, Jacques Myard, Frédéric Lefebvre, Jean-Frédéric Poisson, Hervé Mariton et Geoffroy Didier. Nicolas Sarkozy ne s'est quant à lui toujours pas déclaré. Nathalie Kosciusko-Morizet et Nadine Morano ne sont même pas encore sûres de pouvoir participer à cette primaire, puisqu'elles rencontrent quelques difficultés à réunir les parrainages parlementaires nécessaires.
Vidéos A la une
Nathalie Kosciusko-Morizet ne cautionne pas la stratégie d'Emmanuel Macron. Invitée de BFM Politique dimanche soir, la députée de l'Essonne a dit se reconnaître dans certaines idées du ministre de l'Économie, notamment "sur l'idée qu'il y a un certain nombre de clivages politiques qui sont dépassés". Elle ne comprend pas en revanche pourquoi il réitère dans le même temps sa loyauté à François Hollande.
Vidéos A la une
Candidate à la primaire de droite pour l'élection présidentielle de 2017, Nathalie Kosciusko-Morizet continue de lancer des piques à ses adversaires. Après avoir déclaré qu'elle voulait "laisser le concours de taille de zizis aux mecs", elle a fait référence, au livre érotique "50 nuances de Grey" dans une interview à Libération. Les autres candidats, c'est un peu "50 nuances de Grey" sur la même ligne politique : un libéralisme économique revendiqué quoique jamais pratiqué après plus de trente ans de pouvoir. Pour le moment, une dizaine de personnes se sont déclarées candidates à la primaire de la droite. Alain Juppé arrive en tête dans les sondages devant Nicolas Sarkozy qui ne s'est pas encore porté candidat. De son côté, NKM récolterait entre 2 et 4% des voix. Premier tour de la primaire le 20 novembre.
Politique
Blague, bourde, lapsus, phrase choc… Planet.fr vous propose de revenir sur le mot ou la phrase qui a marqué la semaine.
Vidéos Vu à la télé
Invitée samedi 12 mars sur le plateau d'On est pas couché, Nathalie Kosciusko-Morizet a été interpellée par Léa Salamé sur son langage très fleuri. "Vous en êtes où de la greffe des couilles ?" a demandé l'animatrice à la candidate des républicains, une référence à une déclaration qu'elle a faite...
Vidéos A la une
Après avoir annoncé sa candidature à la primaire de la droite mardi dernier sur TF1, Nathalie Kosciusko-Morizet parle pour la première fois de son divorce dans le magazine "Elle".
Politique
Blague, bourde, lapsus, phrase choc… Planet.fr vous propose de revenir sur le mot ou la phrase qui a marqué la semaine.
Politique
Alors que Nathalie Kosciusko-Morizet doit présenter mardi sa candidature à la primaire des Républicains, Rachida Dati n’a pas hésité à la tacler. Un énième affrontement verbal entre ces deux femmes dont l’inimitié est tenace. 
Politique
Alors que l’ancienne n°2 du parti de droite doit annoncer ce mardi sa candidature à la primaire des Républicains, découvrez les petits sobriquets qui lui collent à la peau.

Pages

Publicité