Vidéos à la une
Nicolas Offenstadt, historien et auteur de "La grande guerre, carnet du centenaire", aux Éditions Albin Michel, a répondu aux questions de Ruth Elkrief sur l'importance des commémorations du 11 novembre et l'inauguration de "l'anneau de la Mémoire". Ce monument composé de 500 plaques d'acier comporte les noms de tous les soldats morts lors de la Première Guerre mondiale sans distinction de nationalité. François Hollande qui a présidé toute la cérémonie a rappelé dans son discours, l'importance de la fraternité et la fragilité de la paix. Pour Nicolas Offenstadt, ce mémorial constitue une rupture mémorielle et une mise en scène de la mort de masse.
Vidéos à la une
Nicolas Offenstadt, spécialiste de la Grande Guerre, était l'invité de BFM Story.
Publicité