Vidéos Argent/Bourse
Avec: Eric Chaney, chef économiste d'Axa. Agnès Michel, responsable des questions économiques d'EELV. Et Bruno VanRyb, président de BeBrave. - Les Experts, du vendredi 8 juillet 2016, présenté par Emmanuel Lechypre, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Barbara Pompili ne semble pas étonnée par le refus de Nicolas Hulot à se présenter à la présidentielle. Interrogée à la sortie du Conseil des ministres, la secrétaire d'Etat chargée de la biodiversité a estimé que ce dernier n'avait jamais été un "écologiste politique" mais qu'il a sensibilisé "énormément de monde" aux questions environnementales.
Vidéos A la une
Nicolas Hulot a livré un véritable plaidoyer pour la cause des migrants ce vendredi sur BFMTV et RMC. "On finit à doses homéopathiques par s'accoutumer à l'inacceptable", a déploré l'ancien animateur télé, le "climat de peur" actuel. "Où est passé notre humanité, où est la gauche, où est l'Europe?", s'est-il interrogé, l'air grave. "La misère, quelle que soit sa source elle est comme la flotte, elle retrouve toujours son chemin", a-t-il affirmé, ajoutant que les barrières et les barbelés n'y changeraient rien. "Cette indifférence que nous affichons est en train de générer à notre égard la haine de demain", a tempêté le père de sa fondation éponyme.
Vidéos A la une
Invité sur BFMTV et RMC ce vendredi, Nicolas Hulot n'a pas mis fin au suspense qui entoure sa potentielle candidature à la présidentielle de 2017. L'envoyé spécial de François Hollande pour la protection de la planète a expliqué qu'il prendrait "le maximum de temps pour réunir le maximum de bonnes volontés". "Etre candidat, ce n'est pas la seule option", a-t-il assuré, ajoutant qu'il abattrait ses cartes avant la fin de l'année. Par ailleurs, le père de la fondation Ushuaïa s'est épanché sur la cruauté des sphères du pouvoir. "C'est tellement cruel la politique", a-t-il confié, affirmant que beaucoup d'hommes et de femmes de qualité étaient "dissuadés par avance de se présenter parce qu'ils savent que ça va être cruel"
Vidéos A la une
Second volet de notre entretien. Si l'ancien conseiller de François Hollande pour la Protection de la Planète devenait à son tour Président, quelles décisions prendrait-il sur Notre-Dame-des-Landes, Fessenheim, les EPR, et sur toutes les autres questions liées à l'environnement ? Il répond.
Vidéos A la une
Dans un entretien exclusif accordé à LCI, Nicolas Hulot affirme être déjà en contact avec Emmanuel Macron : "Il ne m'a pas échappé qu'on avait des convergences", explique-t-il tout en affirmant ne pas avoir eu connaissance au préalable de la création du mouvement du ministre de l'Economie, "En marche".
Vidéos A la une
"Nicolas Hulot aurait pu peser pour l'écologue au sein du gouvernement de la France. Ce qui compte c'est faire avancer l'écologie", a réagi jeudi le député EELV François de Rugy après l'annonce du refus de Nicolas Hulot d'entrer au gouvernement.
Politique
Pressenti un temps pour devenir le nouveau ministre de l'Ecologie, Nicolas Hulot a finalement décliné l'invitation du président. Même s'il ne sera pas ministre, ce baroudeur aura connu plusieurs vies.
Vidéos A la une
Le jeu des chaises musicales est lancé. Annoncé en partance, le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll pourrait être remplacé sous. De son côté, Nicolas Hulot, dont la mission COP21 s'est terminé il y a peu, pourrait arriver à l'Écologie. Ségolène Royale partirait elle aux Affaires étrangères. Christophe Jakubyszyn, chef du service politique à TF1, a fait le point sur l'antenne de LCI.
Politique
Le militant écologiste était courtisé par l’Elysée pour rentrer dans le prochain gouvernement. Mais pourquoi au juste ?
Politique
Selon plusieurs médias, l’ancien candidat à la primaire écologiste est actuellement courtisé par la gauche et l’Elysée pour qu’il prenne ses quartiers au ministère de l’Ecologie.
Vidéos A la une
Dans un sondage Ifop paru dans le Journal du Dimanche, Nicolas Hulot a été plébiscité comme la personnalité de gauche préférée des Français avec près de 50% des Français ayant une opinion favorable de l'ancien candidat à la primaire écologiste.
Vidéos A la une
Invité ce vendredi matin de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, José Bové a affirmé son soutien à Nicolas Hulot si ce dernier venait à se présenter aux élections. "Aujourd'hui je ne suis pas sûr qu'il ait envie d'y aller, mais s'il y va, ce sera très clairement seul", a tout de même souligné José Bové. "Si on a une chance d'avancer, je soutiendrai Nicolas Hulot, comme je l'ai soutenu en 2012", a-t-il conclu.
Vidéos A la une
Un mois après l'accord sur le climat trouvé lors de la COP21, la mission de Nicolas Hulot auprès de François Hollande a pris fin. Il a été reçu mercredi à l'Élysée, où le chef de l'État l'a chaleureusement remercié d'avoir mené à bien le projet.
Vidéos A la une
Une semaine après le début de la COP21, Nicolas Hulot, invité ce dimanche du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, a estimé qu'il n'y avait plus de pays climato-sceptiques. "Ce constat-là, qui a été long a partagé, est fait", a déclaré l'envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète. "Les pays du Golfe n'en doutent pas même si l'équation est compliquée vu que l'économie est basée sur l'exploitation des énergies fossiles. Mais ils subissent eux-mêmes les premières conséquences du réchauffement climatique", a indiqué Nicolas Hulot, citant comme exemple les récentes inondations au Qatar et en Arabie Saoudite.
Vidéos A la une
Suite à l'interdiction de la marche pour le climat à Paris, de nombreuses personnalités, dont Mélanie Laurent, Nolwenn Leroy, ou encore Nicolas Hulot, ont enregistré ensemble une vidéo intitulée "March4me". Diffusé sur Internet, cet appel s'adresse aux étrangers, afin qu'ils marchent à leur place.
Vidéos A la une
Nicolas Hulot a fait appel aux stars du web dans cette vidéo où il appelle à signer sa pétition afin de sensibiliser les élus à agir pour le climat lors de la prochaine la COP21, la conférence mondiale sur le climat qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre.
Politique
Le président songerait sérieusement à nommer des personnalités écologistes au gouvernement, parmi lesquelles Nicolas Hulot, selon Le Parisien. 
Vidéos A la une
Elodie Vielle Blanchard, présidente de l'association végétarienne de France, est sur l'émission "Vue sur la Planète" pour présenter le défi veggie, un exercice d'une semaine à trois semaines à destination principalement des étudiants. Le but étant de montrer les bienfaits de ce type d'alimentation.
Vidéos A la une
Ce jeudi, le pape François a publié une encyclique sur l'écologie intitulée "Laudato si", reconnaissant le réchauffement climatique. Nicolas Hulot, émissaire de François Hollande sur le climat, s'est félicité de la parole donnée par le souverain pontife.
Environnement
A 60 ans, Nicolas Hulot a eu une carrière bien remplie : animateur-producteur, candidat à la primaire écologiste, fondateur d’une association. Retour sur les grandes dates d’un écologiste à part entière, d’ailleurs l’une des personnalités préférées des français.
Vidéos A la une
Dans le cadre de sa mission aux Philippines pour plaider contre le réchauffement climatique, François Hollande est arrivé jeudi à Manille avec des ambassadeurs de choix: Nicolas Hulot, Marion Cotillard et Mélanie Laurent.
Vidéos A la une
Nicolas Hulot a eu l'occasion de prodiguer ses conseils sur l'environnement à trois présidents français successifs, d'un échange tendu avec François Mitterand à une franche amitié avec Jacques Chirac en passant par une relation "pas toujours très sereine" avec Nicolas Sarkozy.
Vidéos A la une
Alors que Cécile Duflot a égratigné la loi Macron qu'elle considère comme "un grand bond en arrière écologique", Nicolas Hulot s'est montré moins catégorique. "Elle a raison d'alerter mais essayons d'employer des mots qui rassemblent plutôt que des mots qui divisent", a déclaré l'envoyé spécial de l'Elysée pour la protection de la planète.
Vidéos A la une
Pour le premier rendez-vous de l'année, François Hollande reçoit Nicolas Hulot, l'envoyé spécial du président pour la protection de la planète. Ce premier invité est symbolique et "montre que l'écologie sera le dossier de l'année" pour le président de la République affirme notre envoyée spéciale, Marlène Seguin.
Vidéos A la une
Ce mardi soir, Ségolène Royal va recevoir différents acteurs concernés par le dossier du barrage de Sivens. Un projet controversé et très polémique, dix jours après la mort du militant Rémi Fraisse. La ministre de l'Ecologie prône une solution de compromis: favoriser le développement économique et défendre l'environnement. Pour l'instant ce scénario semble optimiste. François de Rugy et Nicolas Hulot défendent l'environnement quand les élus locaux sont plus déterminés que jamais à aller jusqu'au bout du projet.
Vidéos A la une
Nicolas Hulot fait un bilan de la première partie du quinquennat du Président. "La loi sur la transition énergétique est une première étape insuffisante mais nécessaire, juge l'envoyé spécial de François Hollande pour la protection de la planète. II salue l'engagement de la France dans la diplomatie climatique.
Vidéos A la une
Nicolas Hulot est l'envoyé spécial de François Hollande pour la protection de la planète. Il était cette semaine au Canada dans le cadre de la préparation de la conférence sur le climat l'année prochaine à Paris. Mission compliquée puisque le pays est un des plus gros producteurs de pétrole.
Vidéos A la une
PARIS - 21 sept 2014 - Des milliers de personnes ont manifesté dimanche dans la capitale pour la lutte contre le réchauffement climatique. Un événement français mais aussi international puisque 2 700 événements étaient organisés un peu partout dans le monde, à l'appel de plusieurs ONG. A Paris, 4 800 personnes selon la police, 25 000 selon les organisateurs, ont défilé dans une ambiance familiale. Dans le cortège, des personnalités comme la navigatrice Catherine Chabaud, la patronne des Verts Emmanuelle Cosse, l'ancienne ministre écologiste Cécile Duflot, l'ex-coprésident du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon ou encore Nicolas Hulot, envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète... "En vélo, vous y seriez déjà" ou bien "Climat en danger" et "Chefs d'Etats du monde, agissez!" sont quelqu'un des slogans qu'on pouvait lire dans le cortège. A Lyon, la marche a rassemblé environ 300 personnes. A Marseille, elles étaient une centaine. Et entre 600 et 700 à Bordeaux.
Vidéos A la une
Plus de 2.500 défilés ont été organisés à travers le monde "pour le climat" avant la réunion des chefs d'Etat mardi à l'occasion d'un sommet de l'ONU sur le changement climatique. "On peut réenchanter l'avenir ou au contraire le sacrifier", a déclaré Nicolas Hulot, dimanche.

Pages

Publicité