Vidéos à la une
Ce vendredi 14 avril 2017, Charles Magnien s'est penché sur les faits marquants dans le monde politique. Hier soir, Emmanuel Macron s'est exprimé devant les dirigeants d'entreprise lors du 2ème sommet des startups à Paris. Le candidat d'En marche parle parfaitement leur langue et il était comme un poisson dans l'eau. De son côté, François Fillon peut compter sur le soutien des élus locaux. Ces derniers font souvent leur discours avec des métaphores sportives. A découvrir également: Nicolas Dupont-Aignant a un élément de langage bien rodé et n'hésite pas à se montrer grossier.
Vidéos à la une
Six des onze candidats à la présidentielle n'ont pas été invités au premier débat télévisé, ce lundi soir. Parmi eux, Nicolas Dupont-Aignan est le plus en colère. Invité samedi soir du 20h de TF1, il a quitté le plateau pour marquer son mécontentement. Pourtant, la chaîne qui organise le débat ce soir a bien le droit de "choisir" ses candidats. En effet, le principe d'égalité entre les candidats n'a pas encore remplacé le principe d'équité dans le calendrier dicté par le CSA. Ce dernier impose que le temps de parole corresponde à la représentativité du candidat. Illogique selon François Asselineau, candidat à l'élection présidentielle et crédité d'environ 1% dans les sondages: "On devrait donner plus de temps de parole aux candidats dont on ne connaît rien et moins à ceux dont on connaît tout".
Vidéos à la une
Alors que bataille de la primaire fait rage chez Les Républicains, mercredi, Nadine Morano a été invitée à déjeuner en tête-à-tête par Nicolas Sarkozy, comme le révèle le JDD. Pourtant en froid depuis fin 2014 et le retour de l'ancien chef de l'Etat, il semblerait qu'un nouveau rapprochement soit à l'ordre du jour. Mais Nicolas Sarkozy n'est pas le seul à chercher à attirer l'attention de la députée européenne. Nicolas Dupont-Aignan a quant à lui partagé une pause café avec Nadine Morano le 1er avril dernier à Nancy. "Une rencontre amicale pour échanger sur l'avenir de la France et de l'Europe", a d'ailleurs tweeté l'eurodéputée. En octobre dernier, le président de "Debout la France" lui avait déjà tendu la main en lançant au micro de RTL qu'elle était "la bienvenue si elle le souhaitait". Selon un récent sondage, Nadine Morano est créditée de 3% d'intentions de vote à la primaire de droite, très loin derrière Alain Juppé et Nicolas Sarkozy.
Politique
Une caméra de Canal+ a réussi à filmé un vif échange entre Nicolas Dupont-Aignan, le président de Debout la République, et le journaliste politique Frédéric Haziza. Regardez la vidéo.
Politique
Alors que le « mur des cons » du Syndicat de la magistrature fait scandale, Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la République, a décidé de lancer le sien sous la forme d’un Tumblr. Cette manière de se défouler est-elle en passe de devenir un mouvement ?
Publicité