Société
Touché par balle au thorax, l’assistant-photographe pris pour cible par un homme armé lundi dans les locaux de Libération "va un peu mieux" mais  se trouve toujours "dans un état critique".
Publicité