Vidéos à la une
C'est la capitale la plus polluée au monde, et elle a décidé de prendre les choses en main. New Delhi expérimente depuis ce 1er janvier la circulation alternée. Un million de voitures étaient interdites de circulation ce vendredi. Avec régulièrement des très hauts niveaux de pollution aux particules fines, les autorités ont décidé de réagir. 'Nous espérons juste que les gens vont suivre ; si le nombre de voitures dans la ville est divisé par deux et que les gens choisissent de faire du covoiturage ou prendre les transports en commun alors cela devrait clairement faire la différence'. La circulation alternée est mise en place pour l'instant pour quinze jours. Selon un policier interrogé sur les avenues de Delhi, la mesure était bien respectée ce matin.
Vidéos à la une
Alors que le nombre de viols continue à fortement progresser, les autorités passent à la vitesse supérieure pour contre-attaquer. D'après la police de New Delhi, la hausse est supérieure à 31 % pour les douze derniers mois en dépit des multiples manifestations des femmes, des campagnes anti-viols et de la mobilisation de la communauté internationale. Un viol a lieu toutes les sept minutes dans le pays. Autre chiffre effroyable, la police n'aurait connaissance que de deux tiers des affaires et un tiers d'entres elles seraient encore sous enquête. Pour lutter contre ce fléau croissant, la police de New Delhi a lancé une application mobile baptisée Himmat qui signifie 'vertu'. En cas d'urgence, elle permet aux femmes d'envoyer des appels de détresse à la salle de contrôle de la police et aux parents. L'application déclenche également un enregistrement audio et vidéo de 30 secondes et elle envoie l'emplacement de manière ultra-rapide. Himmat fonctionne de manière très sécurisée et peut être actionnée en secouant le téléphone ou en appuyant deux fois sur le bouton d'alimentation.
Vidéos à la une
L'immeuble était en construction et le chantier ouvert au moment où l'effondrement s'est produit. Sept personnes au moins ont été tuées et une quinzaine ont été blessées. Cela s'est passé samedi soir, dans le sud de l'Inde, à Tamil Nadu, près de Chennai. Quand les 11 étages se sont écroulés, les autorités estimaient à 132 le nombre d'ouvriers piégés, mais quelques heures plus tard, il a été réévalué à 45. Les opérations de recherches se poursuivent. Et une enquête va être ouverte. Les effondrements d'immeubles sont des accidents fréquents en Inde en raison d'une réglementation laxiste sur la construction et d'une forte demande pour des habitations peu chères. Cela pousse notamment les promoteurs à utiliser des matériaux de mauvaise qualité.
Vidéos à la une
Des centaines de personnes étaient rassemblées ce samedi dans la capitale indienne pour accueillir Narendra Modi. Le leader nationaliste hindou, grand vainqueur des élections législatives, est arrivé à New Delhi en provenance de sa région d'origine, le Gujarat, dans l'ouest du pays. Narendra Modi est appelé à diriger le pays pour les cinq années à venir. Sa nomination au poste de Premier ministre devrait intervenir la semaine prochaine. Son parti, le Bharatiya Janata Party (BJP, parti du peuple indien), a obtenu à lui seul la majorité absolue au Parlement, ce qui n'était pas arrivé depuis 30 ans. Modi s'est exprimé brièvement pour remercier ses partisans. La veille, il avait tenu un discours rassembleur, promettant à tous les habitants d'oeuvrer pour 'faire du XXIème siècle, le siècle de l'Inde'. Sa priorité sera de relancer une économie qui donne des signes d'essoufflement. 'Je pense que le pays allait dans une mauvaise direction, que ce soit sur le plan économique ou sur le plan diplomatique, affirme Shiva, partisan de Narendra Modi. Il faut donc remettre les choses en ordre de marche.' Et pendant que les supporters du BJP pavoisent, les militants du parti du Congrès, eux, ont la gueule de bois. Leur formation a enregistré une des pires défaites électorales de son histoire. Le parti de la dynastie Nehru-Gandhi passe dans l'opposition après dix ans consécutifs au pouvoir.
Vidéos à la une
Washington s’efforce de calmer le jeu avec New Delhi après la brève arrestation la semaine dernière à New York de la consule générale adjointe de l’Inde pour une affaire de visa d’une...
Vidéos à la une
Des centaines d’activistes se sont réunis à New Delhi dimanche pour protester contre une décision de la Cour suprême la semaine dernière qui maintient une loi punissant de prison les “actes...
Vidéos à la une
Un tribunal réexamine la cause des quatre hommes reconnus coupables, il y a près de deux semaines, du viol collectif et du meurtre d’une jeune femme commis en décembre dernier, à New Delhi....
Vidéos à la une
Le verdict est tombé dans l’affaire du viol et du meurtre d’une étudiante à New Delhi. La justice a condamné les quatre accusés à la peine de mort ce vendredi. Le juge qui présidait...
Publicité