Vidéos A la une
De nouvelles violences ont secoué la bande de Gaza et la Cisjordanie. Un Palestinien de 23 ans a été tué par des tirs israéliens lors d'un affrontement entre lanceurs de pierres palestiniens et soldats israéliens dans le sud de la bande de Gaza, à la frontière avec Israël. La journée a aussi été marquée par plusieurs attaques en Cisjordanie. A Hébron, deux adolescents israéliens ont été blessés par les tirs d'hommes armés non identifiés. Un peu plus tôt, toujours à Hébron, l'armée israélienne a tiré sur une Palestinienne que les soldats accusaient d'avoir tenté de mener une attaque à la voiture bélier. La femme, âgée de 72 ans, est morte à son arrivée à l'hôpital. Les dernières violences interviennent après près de deux mois d'affrontements.
Vidéos A la une
Devant le Congrès sioniste mondial, Benjamin Netanyahu a créé la polémique en affirmant qu'Hitler ne souhaitait pas exterminer les juifs, accusant au contraire le Grand mufti de Jérusalem, haut dirigeant musulman dans la Palestine alors sous mandat britannique. Ces propos ont immédiatement déclenché une levée de boucliers. Plusieurs historiens israéliens de renom ont condamné la théorie développée par Netanyahu. Pour rappel, en 2012, Netanyahu avait déjà effectué une sortie similaire.
Vidéos A la une
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé à la tribune de l'ONU qu'Israël était prêt à "reprendre immédiatement" les négociations avec les Palestiniens. "Je suis prêt à reprendre immédiatement des négociations de paix directes avec les Palestiniens sans aucune condition préalable". Benjamin Netanyahu intervenait au lendemain d'un discours du président palestinien devant la même Assemblée. Mahmoud Abbas avait dit ne plus se considérer comme lié par les accords avec Israël puisque l'État hébreu ne les respectait pas.
Vidéos A la une
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a prévenu que son pays ne se laisserait pas "submerger" par des réfugiés syriens et africains. "Nous le laisserons pas Israël être submergé par une vague de migrants illégaux et d'activistes terroristes", a affirmé M. Netanyahu lors du conseil hebdomadaire des ministres. Pour y parvenir, il a annoncé le lancement de la construction d'une clôture à la frontière avec la Jordanie, le quatrième "mur" érigé par l'État hébreu.
Vidéos A la une
Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu s'est rendu à l'hôpital Sheba à Tel Hashomer, où un bébé de quatre ans de la famille Dawabsha est traité. Un bébé palestinien d'un an et demi est mort et ses parents ont été blessés dans la nuit de jeudi à vendredi lors d'un incendie de leur maison provoqué par des colons israéliens en Cisjordanie occupée. Quatre colons, qui avaient pénétré à Doma près de Naplouse, ont mis le feu à une des maisons située à l'entrée de ce village palestinien et inscrit des slogans sur un mur avant de s'enfuir en direction d'une colonie voisine. Aussitôt après l'attaque, Netanyahu a dénoncé un "acte terroriste", un qualificatif très rarement utilisé par les autorités israéliennes lors d'attaques anti-palestiniennes. Une condamnation renouvelée au téléphone avec le président palestinien Abbas.
Vidéos A la une
Les Palestiniens de Gaza n'espèrent plus grand chose. Depuis le dernier bombardement qui a détruit 15 000 de leurs maisons, ils survivent au...
Vidéos A la une
Le Premier Ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a été reçu par les Républicains du Congrès. Son intervention portait sur la méfiance à...
Vidéos A la une
Le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, accuse les islamistes du Hamas de l'enlèvement de trois adolescents, portés disparus depuis...
Publicité