Présidentielles
Le candidat écologiste, Yannick Jadot, ne s'est pas rendu jeudi à la webémission ".pol" dans laquelle il était invité. Son état de fatigue serait la cause de son absence. 
Vidéos Argent/Bourse
Avec: Jacques Généreux, professeur d'économie à l'IEP. Alain Madelin, président du fonds Latour Capital. Et Jean-Charles Simon, économiste et président de la société d'études et de statistiques Facta. - Les Experts, du mardi 14 juin 2016, présenté par Nicolas Doze, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Pour peser sur les négociations, les trois syndicats représentatifs de la SNCF (CGT, UNSA et SUD) menacent d'une grève reconductible dès mardi soir. La CGT-Cheminots et SUD-Rail y ont joint la revendication du retrait de la loi travail. La CFDT a, quant à elle, annoncé dans la foulée lever son préavis. Alors, pourquoi l'Unsa a-t-il décidé de maintenir son appel à la grève, malgré les nouvelles propositions pour réorganiser le travail des cheminots ? - Éléments de réponse avec Luc Bérille, secrétaire général de l'UNSA. - 18h l'heure H, du lundi 30 mai 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Au sommaire: Qui de Manuel Valls ou de la CGT craquera le premier dans le bras de fer autour de la loi Travail ? En France, le chômage a reculé pour le deuxième mois consécutif en avril. Les négociations entre Areva et le Finlandais TVO sont rompues. - Avec: Bertille Bayart, rédactrice en chef au Figaro Économie. Et Guillaume Duval, rédacteur en chef d'Alternatives Économiques. - 18h l'heure H, du vendredi 27 mai 2016, présenté par Guillaume Paul et Aurélie Blonde, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
François Asselin, président de la CGPME, était l'invité de C'est votre argent, du vendredi 20 mai 2016. - C'est votre argent, présenté par Marc Fiorentino, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Avec: Jérôme Dedeyan, président d'Erès. Gilles Le Gendre, fondateur d'Explora & Cie. Et Xavier Timbeau, directeur du département Analyse et Prévision de l'OFCE. - Les Experts, du lundi 2 mai 2016, présenté par Nicolas Doze, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Avec: Jérôme Dedeyan, président d'Erès. Gilles Le Gendre, fondateur d'Explora & Cie. Et Xavier Timbeau, directeur du département Analyse et Prévision de l'OFCE. - Les Experts, du lundi 2 mai 2016, présenté par Nicolas Doze, sur BFM Business.
Vidéos à la une
VIENNE - 30 OCTOBRE 2015 - La réunion internationale sur la Syrie, ouverte à Vienne, s'est achevée après huit heures de négociations, avec des points d'accord et de désaccord, et reprendra dans deux semaines, a annoncé le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius. "Nous avons discuté pendant huit heures", a dit Laurent Fabius à la presse à l'issue de la réunion. "Il y a évidemment des points de désaccord et le principal est le rôle futur de Bachar Al Assad. Pour nous les choses sont claires, il est le principal responsable du désastre syrien et donc il n'est pas question qu'il soit le futur de la Syrie." Il a toutefois estimé que les choses avaient "suffisamment avancé pour que nous nous donnions rendez-vous dans 15 jours dans la même configuration pour aller plus loin." Pour le chef de la diplomatie française, les Nations unies vont jouer un rôle considérable dans le processus.
Vidéos à la une
Eric Brunet et Laurent Neumann ont donné leurs points de vue sur les négociations des retraites complémentaires qui se jouent entre les organisations patronales et syndicales. Selon Laurent Neumann, pour remettre de l'argent dans les caisses des retraites complémentaires, il faut d'abord travailler sur la question du chômage. Eric Brunet, lui, pense que l'Etat devrait mettre fin à ce paritarisme qui dure depuis des décennies. Les personnes présentes au Medef, à la CGT ou encore à la CFDT, ne représentent pas du tout les salariés. - Bourdin Direct, du vendredi 16 octobre 2015, sur RMC.
Vidéos à la une
Patrick Henry-Haye est chef de cabine à Air France. Il a accepté de témoigner de la crise à la suite de l'échec des négociations entre la direction et les syndicats de pilotes, qui pourrait déboucher sur la suppression de 3.000 postes. "Il y a des gens qui ont très peur et des gens qui sont très remontés. On ne voit pas à long terme, il n'y a pas de projet industriel", déplore l'employé d'Air France.
Emploi - Retraite
Peu de futurs retraités y pensent, mais il est possible de négocier ou d'aménager son départ à la retraite avec son employeur. Le point sur les façons de partir en douceur.  
Vidéos Argent/Bourse
Nicolas Doze a donné son point de vue sur le troisième plan d'aide accordé à la Grèce par l'eurogroupe. Selon lui, il n'y aura pas de "grexit" pour le mois de juillet, mais cela n'empêche pas que le problème ressurgisse pour les mois qui viennent. - Good Morning Business, du 17 juillet sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Franklin Pichard, directeur de Barclays Bourse, a décrypté les tendances des marchés. - Intégrale Bourse du 17 juillet, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
La forte concentration dans le secteur de l'assurance santé aux États-Unis a été analysé par Alice Lhabouz, présidente-fondatrice de Trecento AM. D'après elle, la loi sur la protection des patients et des soins abordables, surnommée 'Obamacare', est à l'origine de ce phénomène. Alice Lhabouz constate alors que ce secteur est en train de subir une mutation assez profonde. A cause des marges créées par les pouvoirs publics, les assureurs sont obligés de se regrouper pour être plus forts dans les négociations, a-t-elle expliqué. - Intégrale Bourse, du 14 juillet, présenté par Cédric Decoeur, sur BFM Business.
Politique
Nuit blanche, pénurie de frites, lassitude... Le marathon des discussions pour parvenir à une proposition d’accord entre la Grèce et ses créanciers n’a pas laissé les politiques et les journalistes indemnes.
Vidéos à la une
Hervé Gattegno a donné son point de vue sur la position prise par l'Allemagne par rapport aux négociations avec la Grèce. D'après lui, Angela Merkel est en train de menacer l'Europe en voulant à tout prix sauvegarder l'euro. En effet, un Grexit impliquerait l'abandon définitif des milliards de dettes de la Grèce.
Vidéos à la une
Dimanche matin, les ministres des Finances de la zone euro sont retournés autour de la table des négociations. À son arrivée, le commissaire européen chargé des Affaires économiques et financières, Pierre Moscovici, a estimé qu'il y avait une possibilité de parvenir dans la journée à un accord pour ouvrir des négociations sur un nouveau plan d'aide à la Grèce, à condition qu'Athènes "renforce son programme de réformes à moyen terme". D'autres se sont montrés plus pessimistes. "Il n'est pas possible de parvenir à un accord aujourd'hui", a ainsi déclaré Peter Kazimir, le ministre des Finances slovaque. Les neuf heures de discussion marathon de samedi se sont achevées dans une impasse. Plusieurs ministres des Finances, et notamment l'Allemand Wolfgang Schaüble, ayant exprimé leur défiance envers les engagements d'Alexis Tsipras. Certains pays ont évoqué ouvertement un Grexit.
Vidéos à la une
"Le gouvernement grec a fait preuve de détermination politique" a déclaré le ministre français des Finances, Michel Sapin, ce samedi à la mi-journée, en amont d'une réunion exceptionnelle à Bruxelles pour éviter une sortie de la Grèce de l'euro. "Le deuxième élément très positif, c'est le jugement qu'ont porté les trois institutions, le FMI, la BCE et la commission, sur ces propositions grecques, considérant que c'était une bonne base pour engager des négociations".
Vidéos à la une
Le ministre grec des Finances, Yanis Varoufakis, a annoncé sa démission ce lundi matin au lendemain de la victoire du "non" au référendum sur les propositions des créanciers. Se décrivant lui-même comme un "marxiste irrégulier", son style a toujours dénoté face aux responsables de Bruxelles. Sa présence était semble-t-il un obstacle à la poursuite des négociations.
Vidéos à la une
Invité ce lundi de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, Stéphane Le Foll est revenu sur le "non" au plan des créanciers lors du référendum grec ce dimanche. "La France souhaite que la Grèce, notamment son Premier ministre, fasse des propositions", a déclaré le porte-parole du gouvernement, précisant qu'il était favorable à la reprise des négociations. "Il va falloir prendre en compte à la fois ce qui a été exprimé par le peuple grec, l'intérêt de l'Europe dans son ensemble et aussi les intérêts de chacun des peuples", a-t-il ajouté.
Vidéos à la une
Ce lundi, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker s'est dit "trahi" par l'échec des négociations entre la Grèce et ses créanciers. Devant la presse, l'ancien Premier ministre luxembourgeois a estimé que ses "efforts" pour parvenir à un accord de dernière heure n'avaient pas suffisamment été pris en compte.
Vidéos à la une
Hervé Gattegno a donné son point de vue sur les récentes déclarations de Ségolène Royal sur les négociations climatiques. Dans un entretien au journal Le Monde, la ministre de l'Écologie a jugé que les négociations menées sous l'égide de l'ONU sont "totalement inadaptées" à l'urgence climatique. Une intervention qui intervient au moment où Laurent Fabius conduit la délégation française à Bonn, en Allemagne. Selon Hervé Gattegno, sur le fond, Ségolène Royal n'a pas tort de trouver que les négociations n'avancent pas assez vite. Mais ce n'est pas en le criant dans la presse, ni en critiquant toujours le travail des autres qu'elle fera accélérer le mouvement.
Vidéos à la une
Alors que le gouvernement colombien a annoncé la reprise des bombardements contre les Farc après une attaque meurtrière contre des soldats, les...
Vidéos à la une
Des millions de Colombiens sont descendus dans les rues ce jeudi pour exprimer leur solidarité avec les victimes d'un conflit qui dure depuis...
Vidéos à la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/3JypBOS1 . Interview de Philippe Keravec, délégué syndical...
Vidéos à la une
INFO RMC - Les négociations entre l'Etat et Ecomouv, la société en charge de collecter l'écotaxe finalement abandonnée, ont abouti mardi à un compromis. C'est Jacques Stirn, responsable CFDT, qu'il l'a annoncé ce mercredi sur RMC. Il réclame qu'une grande partie des sommes versées par l'Etat aille à l'aide à la reconversion des 210 salariés de la société.
Vidéos à la une
Alexis Bachelay, député PS des Hauts-de-Seine et Daniel Fasquelle, député-maire UMP du Pas-de-Calais et vice-président de la Commission des affaires économiques, étaient sur le plateau de BFM Story. L'Assemblée nationale vient d'adopter la résolution socialiste sur la reconnaissance de l'Etat palestinien. Ce texte n'est pas contraignant pour le gouvernement, mais présente une portée hautement symbolique, à un moment où les Palestiniens tentent de faire avancer leur cause à l'ONU. La résolution "invite le gouvernement à reconnaître l'État de Palestine en vue d'obtenir un règlement définitif du conflit". Toutefois, la droite, qui a voté contre, pense qu'une reconnaissance ne peut intervenir qu'à la conclusion de négociations et qu'une telle démarche devrait être strictement réservée à l'exécutif.
Vidéos à la une
DONETSK - 5 septembre 2014 - Le cessez-le-feu ? Un rêve lointain pour les habitants de Donetsk. Alors que les parties au conflit se retrouvent à Minsk, en Biélorussie pour discuter d'une trêve après 5 mois d'un conflit meurtrier, la grande ville de l'Est de l'Ukraine vit encore au rythme des obus. Dans ce fief pro-russe, les bombardements ont connu une nette recrudescence dans la nuit de jeudi à vendredi, après une accalmie de plusieurs jours. "Je ne crois pas à la trêve, ils ne vont pas se mettre d'accord" soupire Lesnoy Alexander, un habitant de Donetsk. "Pourquoi cette guerre ?" renchérit Pustyak Nikolai. Et de poursuivre: "Plus personne ne le sait. Ni les séparatistes, ni l'armée ukrainienne. Le frère se bat contre son frère, le père contre son fils et vice-versa. Pour quel résultat ?" Les séparatistes prorusses se sont dits prêts à ordonner un cessez-le-feu vendredi en cas d'accord à Minsk. De son côté, Petro Porochenko, le président ukrainien a rappelé les conditions posées par l'Ukraine : le contrôle de la frontière russo-ukrainienne par l'OSCE, le retrait des troupes russes et la libération de soldats prisonniers par la partie adverse.
Vidéos Argent/Bourse
Le 20 juin, Jean-Marc Daniel est revenu sur les négociations autour de l'allongement du temps de travail des fonctionnaires en 1993, sur BFM Business. Chaque matin, dans Good Morning Business, Jean-Marc Daniel revient sur les faits ayant marqués l'histoire de l'économie sur BFM Business.com.
Vidéos Argent/Bourse
Le 20 juin, Jean-Marc Daniel est revenu sur les négociations autour de l'allongement du temps de travail des fonctionnaires en 1793, sur BFM Business. Chaque matin, dans Good Morning Business, Jean-Marc Daniel revient sur les faits ayant marqués l'histoire de l'économie sur BFM Business.com.

Pages

Publicité