Vidéos A la une
LOCRI (Italie) - 10 janvier 2016 - Les joueuses de football en salle de la petite ville de Locri dans le sud de l'Italie sont finalement retournées sur le terrain. Deux semaines plus tôt, elles annonçaient pourtant la fin de l'aventure, suite à plusieurs menaces de mort reçues par l'équipe et le président du club. Difficile de savoir qui se cache derrière les tentatives d'intimidation, mais dans cette contrée au coeur de la Calabre, tous les regards se sont portés sur la N'Drangheta, la puissante organisation mafieuse. Pneus crevés, menaces contre son enfant... le président a fini par démissionner juste avant Noël. Son départ, synonyme de fermeture imminente pour le club a mobilisé l'Italie entière. Des sponsors sont venus au secours du club exsangue financièrement mais fierté de la région. Dimanche, les filles de Locri n'ont pas gagné le match retransmis en direct dans tout le pays. Mais elles ont assurément gagné le coeur des Italiens.
Publicité