Vidéos A la une
Après la vague d'indignation soulevée par ses propos, Donald Trump tente de se rattraper. Le candidat à l'investiture républicaine est revenu samedi sur ses déclarations concernant la création d'un registre pour ficher les musulmans aux États-Unis. Le milliardaire a de nouveau abordé la question durant un rassemblement en Alabama, assurant à la foule que ses propos avaient été mal rapportés et que le fichage proposé concernait les personnes arrivant aux États-Unis. Pour autant, pas de changement drastique du discours. Le candidat à la présidentielle républicaine s'est une nouvelle fois prononcé en faveur d'une surveillance accrue à la fois des réfugiés et de certaines mosquées. Les propos de Donald Trump à la chaîne NBC avaient provoqué un tollé, aussi bien du côté démocrate que dans le propre camp du candidat. Ce dernier avait répondu par l'affirmative lorsqu'une journaliste lui avait demandé s'il était favorable à ce que les musulmans des États-Unis soient obligés de s'enregistrer.
Politique
En promotion pour son nouvel album Little French Songs, Carla Bruni a déclaré sur le plateau de la chaîne americaine NBC, "avoir de la compassion" pour François Hollande.
Vidéos Actu
Lors d'un show sur la chaîne americaine NBC, Carla Bruni défend Hollande face à deux présentatrices.
Publicité