Vidéos Argent/Bourse
Thomas Guignard, directeur général EMEA de Waze, est revenu sur le parcours de l'application de trafic et de navigation communautaire. Possédant l'une des plus grandes communautés dans le monde, Waze avait été racheté par Google en 2013 pour un montant de 1,15 milliard de dollars. En France, l'appli est plébiscitée par 5 millions d'utilisateurs. - Tech & Co, du mardi 12 juillet 2016, présenté par Sébastien Couasnon, sur BFM Business.
Vidéos Auto
Subscribe for more car videos: http://bitly/AutoMotoTV Hyundai Insider - Apple CarPlay - Starting with Navigation | AutoMotoTV Follow us @AutoMotoTV - http://www.twitter.com/AutoMotoTV Like us on Facebook: http://www.facebook.com/CarVideosOnline Google+: http://bit.ly/AutoMotoTVGooglePlus AutoMotoTV - http://www.youtube.com/AutoMotoTV AutoMotoTV Deutsch: http://bit.ly/AutoMotoTVDeutsch
Vidéos Argent/Bourse
Apple propose aujourd'hui quelque 1,5 milliard d'applications. La firme à la pomme a également reversé près de 40 milliards de dollars à tous ses développeurs depuis 2008, dont un tiers en 2015. Les jeux vidéo et les applis pour les entreprises continuent également de séduire. Malgré ces bons chiffres, le marché des applications reste pourtant contrasté. Aux États-Unis, 88% de la navigation sur mobile se fait uniquement autour de 5 applications. Par ailleurs, le nombre d'applications téléchargées diminue de plus en plus à travers le monde. Se dirige-t-on alors vers la fin des applis ? - Avec: Thierry Guiot, directeur régional Europe du Sud chez App Annie. Frédéric Lafosse, expert chez EY. Et Frédéric Simottel, éditorialiste high-tech de BFM Business. - Tech & Co, du mardi 3 mai 2016, présenté par Sébastien Couasnon, sur BFM Business.
Vidéos Alaune
La navigatrice Evi Van Acker participe cette semaine aux championnats mondiaux de Laser Radial, à Oman. Elle espère y décrocher une place pour...
Vidéos Alaune
Cette semaine dans Business Planet, Serge Rombi vous fait découvrir les incroyables opportunités pour les PME dans le domaine des applications liées à la navigation et aux satellites. Notre reporter vous expliquera également comment vous faire accompagner dans ce secteur. Serge Rombi, euronews : 'Bonjour à tous ! Bienvenue dans Business Planet, ici à Canary Wharf, l'un des hauts lieux du business à Londres. Cette semaine, je vous fais découvrir les opportunités pour les PME européennes dans le domaine des applications liées aux satellites et à la navigation. Kathrin Sturm est avec nous. Vous êtes la représentante de l'un des plus grands réseaux d'innovation dans ce secteur-là, qui est un secteur en pleine santé. Kathrin Sturm, coordinatrice de l'European Satellite Navigation Competition (ESNC) : 'Le marché global devrait atteindre les 250 milliards d'euros annuels en 2022. Aujourd'hui, 6 à 7 % de l'économie de l'Union européenne dépend déjà de la disponibilité des signaux de navigation par satellite '. Serge Rombi, euronews : 'Et cela concerne notamment l'économie numérique. Un exemple, tout de suite, ici, à Londres.' Des cartes qui donnent des indications de temps, plutôt que de distances. Cette technologie a été développée par une PME - iGeolise - en 2009. Résultat : 11 créations d'emplois en 6 ans, un chiffre d'affaires multiplié par 4 chaque année, et l'ouverture d'une filiale à Kaunas en Lituanie. Immobilier, recherche d'emplois, ou tourisme : les plus grands acteurs du web en Grande-Bretagne utilisent désormais cette technologie Charlie Davies, cofondateur de iGeolise : 'Cela a permis à nos clients de multiplier jusqu'à 3 fois leur taux de conversion juste en faisant des recherches en temps plutôt qu'en distance. Autrement dit, ils font plus de business avec le même nombre d'utilisateurs.' Pour fonctionner cette plate-forme utilise les données de navigations des satellites, le GPS bien sûr, mais également EGNOS, le service européen de navigation par recouvrement géostationnaire. Serge Rombi, euronews : 'Alors, Kathrin, la plate-forme de Charlie Davies utilise des informations qui viennent de EGNOS, qu'est-ce que c'est exactement EGNOS?' Kathrin Sturm, coordinatrice de l'European Satellite Navigation Competition (ESNC) : 'EGNOS, c'est un système pré-Galileo. Il se compose de satellites géostationnaires et d'un réseau de stations terrestres partout en Europe. Il augmente les capacités du GPS, le rend plus fiable et plus précis. C'est un système gratuit. Il est là et comme Charlie, tous les entrepreneurs peuvent l'utiliser.' En 2012, l'entreprise de Charlie Davies a décroché un prix de l'European Satellite Navigation Competition : un vaste mécanisme de soutien pour les entrepreneurs qui innovent dans ce domaine, co-financé par la Commission européenne. Charlie Davies, cofondateur de iGeolise : 'Remporter cette compétition a été un énorme catalyseur pour notre société. Non seulement, nous avons été acceptés au sein de la communauté satellitaire, mais avec la récompense de 7 mille euros, on a aussi pu développer notre premier prototype et la première campagne de presse que nous avons eue, nous a permis de décrocher notre premier gros client au Royaume-Uni.' Au-delà des prix attribués chaque année, la compétition offre aux entrepreneurs un accès à quelque 130 acteurs du secteur, 240 experts internationaux, et 40 incubateurs spécialisés. Rendez-vous au printemps 2016 pour la prochaine édition. Serge Rombi, euronews : 'Alors Kathrin, moi aussi, j'ai envie de profiter des incroyables opportunités offertes par ce secteur. Quelles sont les clés du succès ?' Kathrin Sturm, coordinatrice de l'European Satellite Navigation Competition (ESNC) : 'Ce dont vous avez besoin, c'est d'un soutien et d'une expertise, d'avoir accès aux bons parternaires, et d'une visibilité internationale. Et c'est exactement ce que nous offrons : nous vous aidons et nous aidons les entrepreneurs à développer leurs applications innovantes.' Serge Rombi, euronews : 'Merci Kathrin. Toutes les infos sont sur la page web de Business Planet. Quant à nous, on se retrouve dans 15 jours pour un nouvel épisode !'
Vidéos Auto
Subscribe for more car videos: http://bitly/AutoMotoTV Charging at home and operation of BMW i Remote App and navigation | AutoMotoTV Follow us @AutoMotoTV - http://www.twitter.com/AutoMotoTV.
Vidéos Alaune
Anthony Morel présente dans sa chronique Culture Geek des applications mobiles pour faire baisser vos frais d'itinérance. Une étape importante avant l'abolition totale de ces surcoûts, qui devrait intervenir en 2016. Une bonne nouvelle pour ceux qui partent dans un pays de l'UE dans les semaines qui viennent. Votre facture de téléphonie mobile devrait être un peu moins salée. Les frais d'itinérance ont baissé drastiquement de 21% sur les appels, 55% sur la navigation internet, pour les pays de l'Union Européenne. En attendant, il existe de nombreuses astuces pour alléger sa facture mobile. Ainsi, pour éviter toute mauvaise surprise, de nombreuses applications vous proposent aussi un suivi précis de votre consommation de données, histoire de savoir à tout moment si vous êtes dans le rouge, il y a Onavo count par exemple. Puis, pour court-circuiter les opérateurs et éviter les surcoûts, il y a évidemment les grands classiques comme Skype (appels en visioconférence), ou WhatsApp (messagerie type sms), mais aussi Viber ou Google Hangouts. Toujours pour faire des économies, deux applications très utiles: Onavo Extend, qui va compresser les données que vous téléchargez (les grosses photos quand vous allez sur un site internet par exemple), ce qui va vous permettre de consommer jusqu'à 5 fois moins de data. Enfin, Crowdroaming vous permet, quand vous êtes à l'étranger, d'utiliser la connexion internet mobile d'utilisateurs locaux d'humeur partageuse. Concrètement, une application mobile va détecter les sympathiques volontaires et se connecter à leur smartphone. Mais pas question de jouer les sangsues : pour pouvoir en bénéficier, il faudra de votre côté accepter qu'à l'occasion des touristes utilisent eux aussi une partie de votre forfait mobile.
Vidéos Alaune
Anthony Morel présente dans sa chronique Culture Geek des applications mobiles pour faire baisser vos frais d'itinérance. Une étape importante avant l'abolition totale de ces surcoûts, qui devrait intervenir en 2016. Une bonne nouvelle pour ceux qui partent dans un pays de l'UE dans les semaines qui viennent. Votre facture de téléphonie mobile devrait être un peu moins salée. Les frais d'itinérance ont baissé drastiquement de 21% sur les appels, 55% sur la navigation internet. En attendant, il existe de nombreuses astuces pour alléger sa facture mobile. Pour court-circuiter les opérateurs et éviter les surcoûts, il y a évidemment les grands classiques comme Skype (appels en visioconférence), ou WhatsApp (messagerie type sms), mais aussi Viber ou Google Hangouts. Toujours pour faire des économies, deux applications très utiles: Onavo Extend, qui va compresser les données que vous téléchargez (les grosses photos quand vous allez sur un site internet par exemple), ce qui va vous permettre de consommer jusqu'à 5 fois moins de data. Enfin, Crowdroaming vous permet, quand vous êtes à l'étranger, d'utiliser la connexion internet mobile d'utilisateurs locaux d'humeur partageuse. Concrètement, une application mobile va détecter les sympathiques volontaires et se connecter à leur smartphone. Mais pas question de jouer les sangsues : pour pouvoir en bénéficier, il faudra de votre côté accepter qu'à l'occasion des touristes utilisent eux aussi une partie de votre forfait mobile.
Vidéos Auto
Subscribe for more car videos: http://bit.ly/AutoMotoTV HondaLink - Navigation | AutoMotoTV Follow us @AutoMotoTV - http://www.twitter.com/AutoMotoTV Like us on Facebook: http://www.facebook.com/C...
Vidéos Sciences
Sortie des eaux il y a trente ans, le Mary Rose – Vaisseau amiral du roi d’Angleterre Henry VIII aux débuts de la Royal Navy – a trouvé une nouvelle maison. Un musée abrite désormais les restes de la coque en bois du navire de guerre. Le bâtiment a été construit autour de l‘épave. Il est...
Publicité