Vidéos A la une
Un petit miracle, à Nairobi au Kenya. Une femme a été sortie vivante des décombres d'un immeuble effondrée il y a six jours. Localisée ce jeudi matin par les équipes de secours, il a fallu plusieurs heures de travail pour parvenir à la dégager des ruines. Elle était consciente et en mesure de parler, selon les secouristes. Les recherches continuent dans l'amas de gravats. L'immeuble de six étages s'est affaissé sur lui-même vendredi soir après des pluies diluviennes. Il est situé dans un quartier pauvre du nord-est de la capitale kenyane. Le bilan de la catastrophe est pour l'heure de 33 morts. Mais 80 personnes manquent encore à l'appel. Livré il y a deux ans, l'édifice était frappé d'un arrêté de démolition, mais il n'avait pas été respectée par les propriétaires, ni mis en application par les autorités.
Vidéos A la une
Ils sont au moins sept à avoir perdu la vie dans l'effondrement de cet immeuble à Nairobi. L'édifice de six étages, situé dans un quartier populaire au nord-est de la capitale kényane, s'est écroulé vendredi soir vers 21h30. Depuis, plus de 120 personnes ont été extirpées vivantes des décombres. 'Ma famille m'a dit que l'immeuble tremblait, raconte un résident. Et quand je suis arrivé ici, j'ai vu qu'il s'était effondré.' La catastrophe a eu lieu alors que des pluies diluviennes s'abattaient sur la ville, provoquant des inondations et des glissements de terrain, qui ont fait plusieurs autres victimes. Au total, une quinzaine de personnes sont décédées. Le vice-gouverneur de Nairobi a promis une enquête sur les conditions de construction de l'immeuble effondré qui n'avait que deux ans. Depuis quelques années, une frénésie de construction s'est emparée de la capitale du Kenya et la qualité des matériaux est souvent mise en cause, tout comme le rythme des chantiers.
Vidéos A la une
Un immeuble d'habitation de six étages n'a pas résisté aux pluies diluviennes qui s'abattent depuis plusieurs jours sur Nairobi, la capitale du Kenya. Le bâtiment s'est effondré vendredi, faisant au moins trois morts selon la télévision nationale. Trois enfants et un adulte ont pu être conduits en vie à l'hôpital, mais plusieurs résidents seraient encore prises au piège dans les décombres. On n'ignore pour l'instant leur nombre exact. La ville de Nairobi est régulièrement le théâtre de violentes inondations. Sur les réseaux sociaux, certains Kenyans pointent du doigt la responsabilité des autorités et leur inaction en matière d'urbanisme et d'écoulement des eaux.
Vidéos A la une
C'est un arbitre pas comme les autres : c'est une femme ! Judith a toujours voulu devenir arbitre de football, et certainement pas pour participer...
Vidéos A la une
Découvrez Mercy, handicapée depuis l'âge de 12 ans après un accident. Mais elle n'a jamais baissé les bras et a réussi à être acceptée à...
Vidéos A la une
Deuxième étape de la visite du pape en Afrique, avec un arrêt en Ouganda. Et au moment où l'Europe traverse une grave crise migratoire, François a félicité les Ougandais pour l'accueil 'extraordinaire' qu'ils ont réservé à plus de 500.000 réfugiés ces dernières années, principalement des personnes venues de RDC et du Sud-Soudan. Le pape était auparavant au Kenya, où son message était adressé aux 'minorités qui concentrent le pouvoir et la richesse'. Il a visité le bidonville géant de Kangemi, en banlieue de la capitale kenyane Nairobi. François a appelé la jeunesse à résister à la corruption, au tribalisme et à la radicalisation, avant d'être accueilli dans la joie et la fête par des dizaines de milliers de personnes au grand stade de Kasarani. 'Je me pose la question, peut-on justifier la corruption juste par le fait que tout le monde est corrompu ? Comment pouvons-nous être chrétiens et surmonter cette corruption diabolique'? Et dans un pays souvent déchiré par les différences éthniques, François a appelé les jeunes à lutter contre le tribalisme. Ce dimanche, c'est en République de Centrafrique que le pape terminera cette tournée africaine. Le pays est déchiré par une quasi-guerre civile depuis 2013 et des milices chrétiennes assiègent en ce moment plusieurs quartiers musulmans de la capitale, Bangui.
Vidéos A la une
300.000 personnes ont assisté à la venue du pape François à Nairobi. Le souverain pontife est en visite en Afrique et se rend dans trois pays...
Vidéos A la une
NAIROBI - 25 juillet 2015 - Lors d'une conférence consacrée à l'entrepreneuriat, Barack Obama s'est exprimé sur sa visite hautement symbolique en terre kényane: "Je suis fier d'être le premier président américain à venir au Kenya, évidemment cela a une valeur personnelle pour moi. Il y a une raison pour laquelle je m'appelle Barack Hussein Obama. Mon père était originaire d'ici, j'ai de la famille et des proches ici, et au cours de mes différentes visites, en marchant à travers les rues de Nairobi j'ai appris à connaître la chaleur et l'esprit propres aux Kényans".
Vidéos A la une
NAIROBI - 25 juillet 2015 - Un tapis rouge rapidement dressé pour un hôte d'exception. Le Kenya accueille un de ses enfants en la personne du Président des États-Unis. Barack Obama est arrivé ce vendredi soir pour une visite sous haute sécurité dans le pays de son père. Une première depuis son accession à la Maison-Blanche en 2009. Après avoir salué son homologue kényan, Uhuru Kenyatta, Obama a serré dans ses bras sa demi-soeur, Auma. Direction ensuite un hôtel de Nairobi où le président américain a dîné en présence de plusieurs membres de sa famille paternelle. Des réjouissances qui laisseront place ce samedi à une série de rencontres officielles. Au menu, la lutte contre le terrorisme dans un pays durement touché par des attaques de grande ampleur à l'initiative du groupe islamiste des Shebab.
Vidéos A la une
Le président américain est au Kenya ce week-end. Alors les habitants ont travaillé dur pour que leur ville soit sûre et propre.
Vidéos A la une
Ces images insupportables ont été prises au mortuaire de Chiromo à Nairobi, au Kenya, où reposent à présent les corps mutilés des...
Vidéos A la une
C'est probablement le boulot le plus ingrat et le plus sale au monde : le nettoyage des toilettes des bidonvilles de Nairobi. Un million de...
Vidéos A la une
MANDERA (nord-est du Kenya) - 22 nov 2014 - Le massacre a eu lieu sur ce chemin de terre, juste à la sortie de Mandera, une ville du nord-est du Kenya, frontalière de la Somalie. Samedi, un bus qui se dirige vers Nairobi est pris d'assaut. 28 des 60 passagers sont exécutés en bordure de route, ceux qui ne sont pas d'apparence musulmane. L'attaque a été revendiquée par les shebab. Dans leur communiqué, les djihadistes somaliens, parlent de revanche pour les raids menés dernièrement par les autorités kényanes contre les mosquées radicales de Mombasa, ville côtière du Kenya à majorité musulmane. Les shebab qui avaient perdu leur chef en septembre lors d'une frappe aérienne américaine signent de manière sanglante l'arrivée d'un nouvel émir à leur tête.
Vidéos A la une
Des mosquées perquisitionnées par la police au Kenya. Nous sommes à Mombasa, la deuxième ville du pays. Des grenades, des munitions et des cocktails Molotov ont entre autre été saisis lors de raids menés ce mercredi. Une centaine de personnes a été arrêtée. Le gouvernement affirme lutter contre la constitution de réseaux islamistes liés aux shebab somaliens. Lundi déjà, plus de 200 personnes ont été interpellées lors de descentes dans d'autres mosquées du centre-ville. Un jeune de 20 ans a été tué. Selon les autorités, il avait tenté de jeter une grenade sur la police.
Vidéos A la une
Un avion-cargo s'est écrasé sur un bâtiment, mercredi, à Nairobi, au Kenya, tuant les quatre personnes à bord.
Vidéos A la une
Au moins dix personnes ont été tuées et 70 autres blessées ce vendredi dans l'explosion de deux bombes sur le marché de Gikomba, très proche du centre-ville de Nairobi, la capitale kényane. Il y a deux semaines seulement, deux autres attentats avaient fait sept morts à Nairobi et à Mombasa, principale ville de la côte très touristique du Kenya. A chaque nouvelle attaque, les milices islamistes somaliennes Shebab sont montrées du doigt. Et le Kenya s'installe de plus en plus durablement dans la liste des destinations dangereuses, au grand dam de son président, Uhuru Kenyatta : 'En tant que pays nous devons avancer. Nous devons faire ce que nous pouvons. Nous devons tenter tout ce qui est en notre pouvoir. Nous allons continuer à proposer notre pays aux autres destinations, et nous demandons à nos concitoyens de continuer à soutenir notre industrie de l'hospitalité, qui est parmi les meilleures au monde'. Plusieurs pays occidentaux ont relevé leur niveau d'alerte sur le Kenya, et deux gros tour-opérateurs britanniques ont même commencé l'évacuation de leurs 400 clients présents sur la côte kényane. 'Les gens au Kenya sont absolument fantastiques, a déclaré cette touriste. C'est tellement dommage que nous devions raccourcir nos vacances à cause des autres. On pense à tous les gens qu'on a laissés à l'hôtel, qui travaillent là-bas. On est très triste pour eux'. Ce sont les militants Shebab qui ont revendiqué l'attaque d'un centre commercial de Nairobi en septembre dernier... 67 personnes y ont perdu la vie. Security agencies having a hard time controlling huge crowds at the scene of the Gikomba explosions.@K24Tv pic.twitter.com/shMXwK8AFZ- Franklin Wambugu (@franklinwambugu) May 16, 2014 Image from #Gikomba via RoadAlertsKE #GikombaBlasts pic.twitter.com/ACjMcyEztS- K24 TV (K24Tv) May 16, 2014 Blast in clothing market blew clothes into the electricity poles. #nairobi #gikomba pic.twitter.com/UiX5ri3eHU- Robyn Kriel (@robynleekriel) May 16, 2014
Vidéos A la une
Au moins quatre personnes, dont deux policiers, ont été tuées mercredi soir dans l'explosion d'une voiture piégée devant un commissariat de...
Vidéos A la une
Quatre Somaliens ont été inculpés ce lundi au Kenya pour leur rôle dans l’organisation de l’attaque islamiste du centre commercial Westgate à Nairobi. Les suspects, qui plaident non...
Vidéos A la une
Sur le continent africain, des milliers de personnes se sont réunies pour admirer le passage du satellite de la Terre devant le soleil. Elles ont assisté à une éclipse hybride, c’est-à-dire...
Vidéos A la une
Au Kenya, beaucoup de zones d’ombre subsistent encore, un mois après l’attaque du “Westgate”, le centre commercial de Nairobi. Les vidéos de surveillance, rendues publiques, donnent un...
International
La chaîne d’information américaine CNN a diffusé ce jeudi des images chocs et inédites de l’attaque du centre commercial Westgate, à Nairobi (Kenya). L’assaut avait causé la mort de 67 personnes.
Vidéos A la une
Dix jours après l’attaque du centre commercial de Nairobi par des islamistes, plusieurs personnes ont pu filmer à l’intérieur du bâtiment. Les dégâts témoignent de la violence du drame qui...
Vidéos A la une
Au Kenya, les enquêteurs et les secouristes continuent de fouiller le Westgate Mall dévasté par quatre jours de siège. Des démineurs sont à l’oeuvre, au cas où le commando islamiste aurait...
Vidéos A la une
Au Kénya, les enquêteurs et les secouristes continuent de fouiller le Westgate Mall dévasté par quatre jours de siège. Des démineurs sont à l’oeuvre, au cas où le commando islamiste aurait...
Vidéos A la une
Les investigations sur le massacre du West Gate Mall de Nairobi devrait durer une semaine. Des experts américains, britanniques, israéliens, allemands ou encore canadiens participent aux efforts...
Vidéos A la une
Une partie du bâtiment s’est effondrée hier rendant encore plus compliqué les investigations. L’attaque revendiquée par le chef des shebabs somaliens qui en a promis d’autres a fait au...
Vidéos A la une
Une partie du bâtiment s’est effondrée hier rendant encore plus compliqué les investigations. L’attaque revendiquée par le chef des shebabs somaliens qui en a promis d’autres a fait au...
Vidéos A la une
Retrouvez en moins de deux minutes chrono' le meilleur de l'antenne de BFMTV de ce mercredi 25 septembre. Disparition de Fiona: son père biologique espère la revoir en "un seul morceau". Manuel...
Vidéos A la une
Un deuil national de trois jours a été décrété au Kenya après la fin de l’attaque du centre commercial de Westgate. BFMTV a pu se rendre dans une morgue de Nairobi. Encadrées par une cellule...
Vidéos A la une
C’est dans les premières heures du carnage du centre commercial de Nairobi que le plus grand nombre de clients a pu s‘échapper. Cette vidéo amateur nous ait parvenue aujourd’hui. On y...

Pages

Publicité