Revue du web
Avec Atlantico
Myriam El Khomri a présenté ce lundi aux partenaires sociaux un guide du fait religieux en entreprise.
Société
Un homme âgé de 32 ans et vivant à Besançon a été condamné pour avoir passé des coups de fils insistants et graveleux à plusieurs personnes. L'une de ses cibles était, sans qu'il ne le sache, la ministre du Travail.  
Politique
L'ex-plume du ministre du Travail vient de publier un livre dans lequel il raconte notamment que Myriam El Khomri a songé à démissionner et qu'elle taxe en privé François Hollande d'"amateur".
Politique
Un ancien conseiller de Myriam El Khomri a décidé de s'attaquer au gouvernement actuel, et notamment à la ministre du Travail. Son livre intitulé "Ils ont tué la Gauche" dévoile les dessous de l'élaboration de la loi Travail.
Actualités
Visite médicale, retour de grossesse, congés pour décès… Voici des plus petits changements prévus par la loi Travail qu’il est également important de retenir. 
Vidéos Argent/Bourse
La loi El Khomri a été adopté ce mercredi après-midi à l'Assemblée nationale, aucun groupe parlementaire n'ayant réussi à déposer de motion de censure. André Chassaigne, député GDR du Puy-de-Dôme, appelle à l'amplification de la mobilisation. Laurent Baumel, député PS "frondeur" d'Indre-et-Loire, regrette pour sa part le manque d'attention accordé aux députés ayant voté contre le projet.
Vidéos Argent/Bourse
Après quatre mois de mobilisation et de négociations, la loi Travail a bien changé. François-Xavier Pietri, chef du service économie de TF1, revient sur ce qu'il reste, et sur ce qui a disparu.
Vidéos Argent/Bourse
Invité d'Europe Nuit, Pascal Cherki, député PS frondeur de Paris, s'est inquiété de la perspective d'un nouveau 49-3 à l'Assemblée pour faire passer la loi Travail.
Vidéos Argent/Bourse
Reçu à Matignon ce jeudi par Manuel Valls et Myriam El Khomri, Pierre Gattaz est sorti pessimiste de son entrevue. Depuis le début de la mobilisation, le principal point de désaccord réside dans l'article 2, sur lequel le gouvernement refuse de transiger. Faute de majorité, le gouvernement pourrait une nouvelle fois faire usage du 49-3.
Vidéos Argent/Bourse
Les consultations continuent. Hier, les deux principaux syndicats, la CGT et Force ouvrière, ont été reçus par Manuel Valls et Myriam El Khomri. C'est aujourd'hui au tour du patronat. Le directeur général de la CFE CGC, François Hommeril, s'est rendu à Matignon. "La contestation devrait être à nouveau présente aujourd'hui. François Hommeril le répète depuis le début, son syndicat est opposé à la loi Travail", a précisé Antoine Magnan.
Vidéos Argent/Bourse
Au programme du Conseil des ministres ce jeudi, la réforme du travail qui sera examiné en séance publique à l'Assemblée nationale à partir de mardi prochain. Le gouvernement oscille entre volonté de faire quelques concessions et d'afficher sa fermeté. Cependant François Hollande n'exclut pas l'utilisation du 49-3 si besoin.
Vidéos Argent/Bourse
Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, était l'invité politique de Jean-Pierre Elkabbach ce jeudi.
Vidéos Argent/Bourse
Invité politique d'Arlette Chabot, Bruno Le Roux s'est exprimé sur la rencontre mercredi entre les syndicats et le gouvernement pour trouver un accord sur la loi Travail. Manuel Valls reçoit ce jeudi Pierre Gattaz. Le texte passera à l'Assemblée nationale, mardi prochain. François Hollande a envisagé le recours au 49.3. "Il n'y a que le gouvernement qui a bougé aujourd'hui pour essayer de trouver un compromis", a expliqué le président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale.
Vidéos Argent/Bourse
Invité politique d'Arlette Chabot, Bruno Le Roux s'est exprimé sur la rencontre mercredi entre les syndicats et le gouvernement pour trouver un accord sur la loi Travail. Manuel Valls reçoit ce jeudi Pierre Gattaz. Le texte passera à l'Assemblée nationale, mardi prochain. François Hollande a envisagé le recours au 49.3. Pour le président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, "on peut l'éviter à une seule condition, c'est que ceux qui sont encore en désaccords dans l'hémicycle à gauche n'aillent pas faire des alliances avec la droite".
Vidéos Argent/Bourse
Après quatre mois de mobilisation contre la loi Travail, plusieurs organisations syndicales ont été reçues ce mercredi à Matignon. Malgré les efforts, des différends persistent. À la sortie de la réunion Jean-Claude Mailly, président de Force Ouvrière, a déclaré qu'il y avait encore "des désaccords de fonds sur les heures supplémentaires, le travail de nuit, le travail à temps partiel...."
Vidéos A la une
"C'est une méthode de gouvernement qui multiplie les provocations". A l'occasion de la 11e journée de mobilisation contre la loi Travail, Olivier Dartigolles, porte-parole du Parti communiste français (PCF), est présent sur le plateau de LCI. Et le jugement qu'il porte sur Manuel Valls et son action n'est pas tendre : "Il lui faut du discernement, explique-t-il, qu'il prenne conscience de ce qui se passe dans le pays".
Vidéos Argent/Bourse
Le parcours de la manifestation a été autorisé par la Préfecture. Le cortège se déplacera de la place de la Bastille à la place d'Italie, un parcours qui avait pourtant été interdit la semaine dernière. Le gouvernement veut éviter un énième bras de fer avec les syndicats. Cette 11ème journée de mobilisation coïncide avec la vote du projet de loi au Sénat.
Vidéos Argent/Bourse
Dans la nuit de jeudi à vendredi, plusieurs individus ont vandalisé le siège de la CFDT à coup de barres de fer et de jets de pierre. Plusieurs témoins ont assisté à la scène. Quelques heures après, près de neuf personnes ont été interpellées par la police.
Vidéos A la une
La manifestation anti loi Travail a finalement bien eu lieu à Paris, jeudi 23 juin. Tout d'abord interdite par le gouvernement, puis autorisée mais raccourcie, la mobilisation s'est déroulée sous haute sécurité. 60.000 personnes ont pris part au cortège selon les syndicats, 20.000 selon la police. Mais à l'arrivée, aucun incident notable n'est à signaler.
Vidéos Argent/Bourse
La manifestation contre la loi Travail a finalement été autorisée par le gouvernement avec un parcours prédéfini par le ministre de l'Intérieur. Pour Daniel Fasquelle, député LR du Pas-de-Calais, "c'est un signe d'un gouvernement qui cafouille, qui bricole. Il serait temps que le gouvernement ait une ligne un peu claire sur la loi El Khomri". Il a également ajouté que "c'est un signe incroyable de faiblesse".
Vidéos Argent/Bourse
L'état "démissionne, renonce face aux casseurs" a vivement réagi le vice-président du FN sur LCI suite à l'interdiction de la manifestation anti-loi Travail prévue jeudi. Pour Florian Philippot, cette "décision grave" va à l'encontre des principes de démocratie. Une situation "jamais vue depuis la Guerre d'Algérie".
Vidéos A la une
La manifestation du 14 Juin qui a pris pour cible l'Hôpital Necker a porté un coup fatal aux commerces de proximité. Entre perte financière et baisse de leur clientèle, les commerçants redoutent aujourd'hui une nouvelle vague de violence en marge des contestations anti-loi Travail.
Vidéos A la une
Les syndicats pourront-ils manifester à Paris, jeudi prochain ? Le gouvernement, qui craint de nouvelles violences causées par les casseurs, menace d'interdire le défilé et de n'accepter qu'un rassemblement statique. Une décision très rare mais envisageable, si la préfecture estime la possibilité d'un trouble à l'ordre public. Et François Hollande l'affirme : il n'hésitera pas à prononcer une interdiction "si les conditions de la préservation des personnes et des biens publics ne sont pas garanties". Mais si le droit de manifester n'est pas inscrit dans la constitution, il est néanmoins protégé par le code pénal.
Vidéos Argent/Bourse
"Le premier texte avant les concessions du gouvernement allait dans la bonne direction", a affirmé Jean-Pierre Raffarin à propos de la loi travail.
Vidéos Argent/Bourse
Ardent défenseur de la première mouture du texte de Loi soutenu par la ministre El Khomri, Lacharrière revient sur ses répercussions dans la société "ubérisée."
Vidéos Argent/Bourse
Au sommaire: La rencontre de Philippe Martinez et Myriam El Khomri autour des désaccords sur la loi Travail. La candidature de François Hollande pour l'élection présidentielle de 2017. L'indemnisation sur la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim. La fébrilité des marchés à la veille du référendum sur le Brexit... - Avec: Muriel Motte, éditorialiste à l'Opinion. Et Béatrice Mathieu, rédactrice en chef adjointe de l'Expansion. - 18h l'heure H, du vendredi 17 juin 2016, présenté par Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
François Kalfon, Secrétaire national au Travail, à l'emploi, à la formation professionnelle et au dialogue social au PS, était l'invité de 18h l'Heure H, du vendredi 17 juin 2016. - 18h l'heure H, présenté par Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Ce matin, Philippe Martinez a été reçu par la ministre du Travail Myriam El Khomri pour tenter de trouver un accord sur la loi Travail. Après une heure et demie de négociations, les désaccords ont persisté. Le secrétaire général de la CGT a expliqué que le syndicat a fait des propositions qui ont été refusées par le gouvernement. Le 23 et le 28 juin, de nouvelles mobilisations sont prévues.
Vidéos Argent/Bourse
La ministre du Travail et le secrétaire général de la CGT ont fait le constat de leurs désaccords persistants sur la loi travail vendredi à l'issue d'une rencontre très attendue, la première depuis début mars, qui leur a toutefois permis de renouer le dialogue. "Il y a des points de désaccords entre la CGT et le gouvernement sur des choses de fond, ces désaccords se sont confirmés aujourd'hui", a déclaré Philippe Martinez à sa sortie du ministère du Travail.
Vidéos Argent/Bourse
Ce matin, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, a rencontré la ministre du Travail Myriam El Khomri pour tenter de trouver un accord. "Il y a des points de désaccord entre la CGT et le gouvernement sur des choses de fond", a déclaré Philippe Martinez avant d'ajouter : "Ces désaccords sont confirmés aujourd'hui".

Pages

Publicité