Vidéos A la une
L'Etat islamique s'étend inexorablement en Irak et en Syrie. Malgré l'échec de la prise de Palmyre en Syrie dimanche, les djihadistes ne sont qu'à un kilomètre seulement, des ruines de ce site inscrit au patrimoine mondial de l'Humanité. Daech s'est emparé de deux champs gaziers près de Palmyre et les combats se poursuivent entre le régime syrien et l'EI. Mais ils sortent vainqueur de la bataille de Ramadi qui a fait en trois jours au moins 500 morts. 24.000 personnes ont fui la cité irakienne. L'issue des combats à Ramadi démontre la capacité de ce groupe à mener bataille sur plusieurs fronts. Mais les forces gouvernementales irakiennes et des milices chiites encadrées par l'Iran se préparaient hier à une contre-offensive pour reprendre Ramadi. Ils viennent rejoindre la coalition dirigée par Washington qui a affiché sa détermination à reconquérir la ville. Elle a en effet mené 15 frappes contre l'EI samedi et dimanche dans cette zone. Les Américains ont reconnu que les milices chiites, dont certaines sont soutenues par l'Iran, " ont un rôle à jouer tant qu'elles sont sous le contrôle du gouvernement irakien ". Côté français, l'arsenal juridique se renforce. Le projet de loi sur le renseignement a été adopté en 1er lecture à l'Assemblée le 5 mai dernier. Elle complète la loi de décembre 2012, visant à lutter contre les actes de terrorisme. Inquiété par les nombreux départs de Français vers l'Irak et la Syrie, le Gouvernement a fait adopter la loi du 13 novembre 2014 créant notamment un dispositif d'interdiction de sortie du territoire. Hier, Bernard Cazeneuve a annoncé que 457 français se trouvent en Syrie et en Irak. Leur retour peut-il être une bombe à retardement ? Comment démanteler efficacement les filières djihadistes ? Les moyens dont on dispose sont-ils suffisants pour lutter contre le terrorisme ? Arnaud Ardoin en débat avec ses invités. Invités : - Philippe Meunier, député UMP du Rhône, Secrétaire national de l'UMP en charge de la Défense - Eduardo Rihan Cypel, député PS de Seine-et-Marne, Secrétaire national du Parti socialiste chargé de la Défense - Myriam Benraad, spécialiste de l'Irak et du Moyen-Orient, auteur de " L'Irak : de Babylone à l'état islamique ", avril 2015, Le Cavalier bleu - Isabelle Lasserre, journaliste spécialiste des questions de défense et de stratégie au Figaro Question lejdd : Faut-il durcir les peines de prison pour les djihadistes français de retour d'Irak et de Syrie ?
Vidéos A la une
"On ne gagne pas une guerre avec des frappes aériennes. Il faudra livrer la bataille sur le terrain", estime Myriam Benraad au sujet de la stratégie internationale qui s'esquisse pour lutter contre l'Etat islamique. Our cette politologue, spécialiste de l'Irak, il faut aussi "reconstituer les rangs d'une opposition" capable de faire face aux jihadistes et à Bachar al Assad.
Vidéos A la une
"Il est tout à fait stratégique de maintenir le Kurdistan comme relatif havre de paix", analyse Myriam Benraad sur BFMTV après l'annonce des frappes américaines. "Tous les réfugiés vont vers le Kurdistan, il faut donc empêcher que les djihadistes s'en emparent", explique cette spécialiste de l'Irak, chercheuse au CERI. Elle rappelle également les avancées des jihadistes et leur force.
Publicité