Vidéos A la une
Agnès Buzyn, présidente de l'Institut national du cancer (INCA), et professeur d'hématologie était sur le plateau de BFM Story. Selon une étude de chercheurs américains de l'Université Johns Hopkins parue dans le magazine Science ce vendredi, deux tiers des cancers sont provoqués par des "mutations aléatoires dans le processus de division des cellules". Le cancer serait-il dû à un "manque de chance" ?
Publicité