Vidéos à la une
Trois jours après l'attentat à Nice, la classe politique française est divisée. D'après Apolline de Malherbe, il n'y a pas eu d'unité nationale entre les politiques et actuellement, elle se dégrade. Les réponses du gouvernement face aux questions de terrorisme sont devenues classiques. L'état d'urgence est prolongé et l'opération "Sentinelle" est maintenue, mais cela n'a pas permis d'éviter ce massacre. Quelles solutions proposent les politiques ? Qu'attendent les Français ? - Bourdin Direct, du lundi 18 juillet 2016, sur RMC.
Vidéos à la une
Mayotte s'enlise dans la crise. Une grève générale paralyse le département d'outre-mer, et dans cette situation instable, un courrier pas comme les autres recueille l'attention des internautes et mêmes de la présidence, comme le révèle 1ère, chaîne du réseau de France Télévisions. Ce courrier est signé par Robin, un écolier mahorais de 8 ans. Mi février, son frère en a posté une copie sur Twitter : il s'agit d'une lettre adressée à François Hollande. Le jeune garçon, encouragé par ses parents, a écrit au président de la République au nom de toute sa classe de Koungou pour lui expliquer à quel point le manque de moyens complique l'apprentissage. "Dans ma classe de CE1, nous sommes 31 élèves, mais il n'y a que 20 places assises", écrit Robin, qui donne plus de détails et interpelle le chef de l'Etat : "Monsieur le Président, vous êtes la seule personne qui peut nous aider". Isabelle Sima, cheffe de cabinet de François Hollande, a répondu à l'écolier. Elle lui assure que le président a été sensible à sa démarche, qu'il l'encourage pour la suite de sa scolarité et qu'il a pris connaissance de ses préoccupations. Mais on ignore quelle réponse la présidence apportera au manque de moyens de l'établissement scolaire mahorais.
Vidéos à la une
Magistrats, greffiers et avocats sont mobilisés ce lundi à Bobigny pour dénoncer le manque de moyens du tribunal de grande instance (TGI). Le deuxième plus grand de France est également le plus engorgé. Les moyens font considérablement défaut, notamment en termes de personnel. Conséquence directe: des délais à rallonge pour les procès.
Vidéos à la une
Dans ce contexte de crise migratoire, chacun y va de son petit avis. Plus rares sont ceux qui prennent leurs responsabilités et s'engagent à résoudre le problème. La commune de St Caprais de Blaye a décidé de rénover, avec l'aide de volontaires, des locaux pour accueillir une famille de demandeurs d'asile.
Vidéos à la une
Dans ce contexte de crise migratoire, chacun y va de son petit avis. Plus rares sont ceux qui prennent leurs responsabilités et s'engagent à...
Vidéos à la une
Ils veulent leur argent : les Haïtiens protestent contre l'ancien président Clinton et Michel Martelly, leur propre président. Ils veulent...
Vidéos à la une
Interview d'Emmanuel Schwartzenberg, directeur de TLT/Télé-Toulouse et de Jean-Luc Moudenc, sur le nouveau contrat d'objectifs et de moyens entre la chaine et la mairie.
Vidéos à la une
Focus sur les vacances d'été à la montagne avec les prévisions de Savoie Mont-Blanc Tourisme qui affichent des chiffres moyens.
Vidéos à la une
Gros plan sur les artistes brestois en colère qui ont envoyé une charte aux candidats aux élections municipales pour que les moyens mis à la disposition des artistes soient mieux répartis.
Vidéos à la une
Les policiers en civil et hors service protestaient ce mercredi contre les "atteintes" à leur pouvoir d'achat, et notamment la baisse d'une indemnité pour les élèves policiers.
Vidéos à la une
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, à Marseille mardi après plusieurs faits-divers meurtriers, a indiqué mardi, l'affectation de 24 enquêteurs et d'une compagnie de CRS supplémentaires. Il...
Publicité