Politique
Si le lancement du mouvement d’Emmanuel Macron n’a pas eu l’air de surprendre ni de déranger François Hollande, il a en revanche agacé Manuel Valls. Retour sur leurs réactions. 
Publicité