Vidéos à la une
A Poitiers, la motion majoritaire est confortée. Mais les frondeurs n'entendent pas abandonner leur combat. Christian Paul l'assure "Il n'y a pas de chèque en blanc pour Manuel Valls, il n'y avait pas de motion Valls dans ce congrès, le Premier ministre vient comme un militant ici". Reportage à Poitiers, Jean-Baptiste Daoulas, Paul Bouffard Quentin Calmat et Elsa Mondin Gava
Vidéos à la une
Un rappel adressé au gouvernement? "Comme l'a dit très bien Jean-Christophe Cambadélis dans un hebdomadaire cette semaine (L'Obs, ndlr), nous sommes là pour faire appliquer ce qui a été voté, signé, y compris par les membres du gouvernement. On n'imagine pas que la parole ne soit pas tenue", a expliqué Martine Aubry, présente ce vendredi au 77e congrès du Parti socialiste, à Poitiers. La maire de Lille a aussi confirmé qu'elle ne prendra pas la parole samedi, mais formule donc un message d'unité derrière la motion de Jean-Christophe Cambadélis et le gouvernement.
Vidéos à la une
Les militants socialistes sont appelés aux urnes ce jeudi entre 17 heures à 22 heures pour départager les quatre motions en lice, à deux semaines du congrès de Poitiers. Objectif: définir les grandes lignes du projet porté par le futur premier secrétaire du PS. L'alliance entre l'actuel patron du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis, le gouvernement, et Martine Aubry sera-t-elle payante? La motion des frondeurs finira-t-elle en tête? Le résultat du vote est incertain.
Vidéos à la une
Le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, a commenté ce samedi la diversité des signataires de sa motion, l'une des quatre entérinées en vue du prochain Congrès du PS. "Je suis bien content qu'il y ait des gens aussi divers que Martine Aubry, Gérard Collomb, ou bien d'autres, parce que la maladie de la gauche, la maladie du socialisme, c'est le sectarisme", a-t-il ainsi déclaré.
Vidéos à la une
"Il ne s'agit pas d'une synthèse de plusieurs contributions, mais d'une thèse qui est celle de la cnécessité du renouveau socialiste", a commenté ce samedi le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis au sujet de sa motion, l'une des quatre entérinées en vue du Congrès du PS.
Vidéos à la une
"Nous avons travaillé pied à pied" sur "un texte dans lequel nous trouvons un accord sur le fond" a annoncé vendredi soir Martine Aubry lors d'une conférence de presse à l'Assemblée nationale. A quelques heures de la date limite pour le dépôt des motions, la maire de Lille a indiqué qu'elle préférait "être dedans pour (se) battre à l'intérieur". "J'ai envie que la gauche gagne, j'ai envie que François Hollande gagne" a précisé Martine Aubry.
Publicité