Vidéos A la une
"Je ne veux pas entacher de soupçons le scrutin d'hier soir, dans la mesure où très majoritairement il a été conduit dans des conditions convenables", a assuré vendredi midi Christian Paul, premier signataire de la motion B arrivée en deuxième position lors du vote de jeudi. Le fondeur a néanmoins fait état d'irrégularités dans une dizaine de fédérations qui doivent être "purgées" lors de réunions dans la journée.
Publicité