Vidéos à la une
Ces images aériennes du quartier de Dawasa, à Mossoul, attestent de l'ampleur des destructions après les premières semaines de combats. Des hélicoptères ont été filmés tirant des missiles sur des cibles situées dans l'ouest de la ville alors que de son côté, l'armée irakienne poursuit son combat au sol pour reprendre les parties de la ville encore contrôlées par l'Etat islamique.
Vidéos à la une
Des tirs de mortiers ont fait au mois deux morts et de nombreux blessés dans un marché couvert de Mossoul-est, la moitié de la ville sécurisée par les forces irakienne. Les obus auraient été tirés par l'organisation Etat islamique, qui contrôle encore la partie occidentale de la deuxième cité d'Irak. Le bazar de Nabi Younus, très fréquenté ce dimanche après-midi, se trouve à deux kilomètres du fleuve Tigre, qui sépare les deux parties de la ville. A Mossoul-ouest, les combats font rage depuis plusieurs semaines entre le groupe djihadiste et les militaires irakiens. Terror attack in eastern #Mosul. Da'ish fired mortars from the western side of the city on the Nabi Younis market on the eastern side. pic.twitter.com/tPOaTSVfxA- Musti Obaid (@MustiObaid) 26 mars 2017 L'Irak a par ailleurs ouvert une enquête sur des bombardements perpétrés par son allié américain le 17 mars dans un quartier de Mossoul-ouest, qui aurait fait plusieurs dizaines, voire centaines de victimes civiles. La coalition internationale a reconnu avoir mené des frappes ce jour-ci dans le quartier d'Al Yadida, mais a expliqué que l'immeuble qui s'est effondré avait été piégé par les jihadistes du groupe Etat islamique. La coalition reconnaît que le drame de Mossoul al-Jadida - entre 100 et 200 morts civils - est dû à une frappe aérienne. pic.twitter.com/9LvnDQs7iM- Samuel Forey (@SamForey) 26 mars 2017
Vidéos à la une
À peine positionné en Méditerranée orientale, le Charles-de-Gaulle a déjà frappé Daesh lundi. Quatre Rafales marine ont décollé du porte-avions. Ils ont rejoint au-dessus de la Syrie deux Mirages 2000 en provenance de Jordanie. Les chasseurs français ont détruit un centre de commandement et une zone de stockage de véhicules et d'ateliers de maintenance à Raqqa. Plus tôt dans la journée, en Irak deux missions de reconnaissance ont été menées pour appuyer les forces irakiennes au sol près de Mossoul. Le Charles-De-Gaulle est engagé pour une durée indéterminée en mer Méditerranée. Il rejoindra ensuite le Golfe persique où il doit relever un porte-avions américain.
International
"Project Mosul" est un musée virtuel sur internet ayant pour objectif de défendre le patrimoine culturel en Irak et en Syrie. 
Vidéos à la une
Invité ce lundi de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, Monseigneur Yousif Thomas Mirkis est revenu sur la prise de Mossoul en Irak par Daesh. "Depuis juillet 2014, l'Etat islamique a donné un ultimatum aux chrétiens d'Irak: vous partez ou vous devenez musulmans. Une seule couleur était tolérée à Mossoul donc ils ont dû partir", a indiqué l'archevêque chaldéen de Kirkouk et Souleymanieh. "Cela fait 1700 ans que Mossoul est chrétienne. Mais les cloches se sont arrêtées. Les 30 églises de la ville n'ont plus eu de messe depuis 1 an", a-t-il ajouté.
Vidéos à la une
Les combats font rage entre d'un côté les forces irakiennes soutenues par des raids aériens de la coalition internationale et de l'autre l'Etat islamique. L'armée aurait déjà tué un grand nombre de terroristes de Daesh selon le ministère de la Défense et plusieurs de leurs équipements auraient été détruits. Des opérations militaires sont également en cours pour reprendre la raffinerie de pétrole de Beiji. Après Ramadi, Mossoul, la capitale djihadiste, sera la cible de l'armée. C'est dans cette perspective que des armes américaines ont été livrées. Mais contrôlée depuis un an par l'Etat Islamique, Mossoul risque d'être un objectif difficile.
Vidéos à la une
Sophie Makariou, présidente du musée Guimet, était l'invitée de BFM Story, le 27 février 2015. Les jihadistes de l'organisation Etat islamique se sont attaqués aux sculptures pré-islamiques exposées au musée de Mossoul, dans le nord de l'Irak. Ils ont vandalisé les collections qui renferment des objets inestimables des périodes assyrienne et hellénistique, datant de plusieurs siècles avant l'ère chrétienne. Selon l'invitée, les pièces détruites comprennent des originaux, des reconstitutions autour de fragments et des copies. Beaucoup proviennent de la ville antique de Hatra, située dans le désert à 100 km au sud-ouest de la région.
Vidéos à la une
A l'Unesco, c'est la consternation après la destruction de sculptures préislamiques par les jihadistes de Daesh au musée de Mossoul dans le nord de l'Irak. "Nous sommes saisis d'effroi devant les images de l'attaque du musée. Cette tragédie est loin d'être seulement un enjeu culturel c'est un enjeu de sécurité majeure", a indiqué Irina Bokova, directrice générale de l'Unesco.
Vidéos à la une
Des membres de Daesh ont détruit des oeuvres inestimables d'art préislamique à Mossoul en Irak. Eric Delpont, directeur du Musée de l'Institut du monde arabe, a réagi, lundi matin sur BFMTV, aux images de propagande de l'Etat islamique. Selon lui, ces actes "sont destinés à l'Occident pour marquer les esprits".
Vidéos à la une
Il n’y a que 700 mètres qui séparent les combattants des troupes de l’Etat Islamique, des kurdes peshmergas près de Mossoul, dans le nord...
Vidéos à la une
En Irak, la ville d'Erbil est un des derniers bastions des chrétiens d'Irak réfugiés. De nombreuses familles n'ont eu que quelques minutes pour fuir leurs maisons tombées aux mains des jihadistes. Les chrétiens d'Irak expriment leur ras-le-bol car les conditions de vie des réfugiés sont très sommaires. Lassés de fuir, ils désirent juste quitter le pays afin de construire une nouvelle vie.
Vidéos à la une
Des centaines de milliers de chrétiens tentent de fuir les combats. Elish Yako est le fondateur de l'Association d'Entraide aux Minorités d'Orient. Son association qui a aidé 11 chrétiens à obtenir leurs visas-asile pour la France. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Vidéos à la une
Des chrétiens à nouveau chassés de chez eux en Irak. Les habitants de Qaraqosh, ville chrétienne prise par les islamistes dans la nuit de mercredi à jeudi ont du fuir immédiatement. La plupart ont trouvé refuge au coeur du Kurdistan Irakien. Les explications de Ziad Majeb. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Vidéos à la une
Les chrétiens de Mossoul, la deuxième ville d'Irak, tombée aux mains des jihadistes fuient en masse depuis une une dizaine de jours après un ultimatum leur donnant quelques heures pour quitter les lieux. La France a proposé son aide, son territoire pour ces chrétiens menacés de mort. Mgr Barbarin, invité sur RMC ce mardi matin s'est rendu sur place et a rencontré ces chrétiens qui resistent. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Vidéos à la une
Les djihadistes de l'État islamique en Irak et au Levant poursuivent leur progression vers Bagdad. Ils tiennent depuis 10 jours Mossoul, la deuxième ville d'Irak. Les envoyés spéciaux de BFMTV Caroline Mier et Thibault Dupont ont réussi à obtenir des vidéos exclusives filmées au coeur de Mossoul qui montrent que la population, victime de l'oppression des autorités irakiennes, qui fraternise avec les islamistes.
Vidéos à la une
Depuis une semaine, Mossoul est aux mains des Jihadistes de l'État Islamique en Irak et au Levant. Aucun journaliste n'a pu entrer au coeur de la ville. Les envoyés spéciaux de BFMTV ont réussi à obtenir des images exclusives qui montre que la population semble faire corps avec les islamistes.
Vidéos à la une
Document BFMTV. Nos envoyés spéciaux ont pu se rendre au coeur de la ville de Mossoul, deuxième ville d'Irak et théâtre de combats entre les forces de sécurité du pays et les islamistes de L'Etat islamique en Irak et au Levant (EIL). Une grande partie de la population a fui la ville, ceux qui sont restés acclament les jihadistes qui bénéficient notamment du soutien des partisans du régime déchu de Saddam Hussein. L'exécution publique du chef de l'armée de Mossoul, fait prisonnier il y a quelques jours, est prévue mercredi.
Vidéos à la une
A Mossoul, 15.000 chrétiens ont été contraints à l'exil. C'est la deuxième ville d'Irak qui a été prise, mardi, par les jihadistes de l'EIIL, l'Etat islamique en Irak et au Levant. Se sentant abandonnés par l'armée irakienne, qui a fui la ville, les Mossouliotes ont déserté les rues, empreintes des violences inter-religieuses. Dans la ville, les islamistes ont distribué un document instaurant les règles de la Charia, qui codifie la vie d'un musulman.
Vidéos à la une
REPORTAGE - Depuis que la ville de Mossoul est tombée au mains des combattants de l'Etat Islamique en Irak et au Levant mardi dernier, le calme semble être revenu dans la deuxième ville d'Irak. Les commerces ont rouvert, mais la situation reste inquiétante pour les populations. Les envoyés spéciaux de BFMTV se sont rendus au plus près de ce nouveau califat d'EIIL.
Vidéos à la une
Les djihadistes de l'État islamique en Irak et au Levant sont en train de réaliser une percée spectaculaire en Irak. Ils contrôlent désormais la ville de Mossoul et de Tikrit. Qui sont-ils ? Leur chef peut-il vraiment devenir le nouveau Ben Laden ?
Vidéos à la une
Denis Bauchard, conseiller à l'Institut Français des Relations Internationales et spécialiste du monde arabe, répond aux questions de Thomas Misrachi sur les fortes offensives des djihadistes en Irak. Six mois après les prises des villes de Fallouja et d'une partie de Ramadi, les djihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) ont pris en deux jours le contrôle des villes irakiennes de Mossoul et de Tikrit.
Vidéos à la une
Près d'un demi-million de personnes ont fui Mossoul, la deuxième plus grande ville d'Irak, après la prise de contrôle de militants islamistes,...
Publicité