Vidéos A la une
L'enjeu : l'élection du successeur de Pierre Moscovici, devenu commissaire européen. L'UMP et le PS vont devoir mobiliser pour ce premier tour alors que le FN a de grande chance de se qualifier pour le second. Les précisions de Jean-Baptiste Daoulas.
Publicité