Société
Si le passage à l'heure d'hiver nous fait gagner soixante minutes de sommeil, il fait cependant de nombreuses victimes collatérales. Explications. 
Vidéos A la une
257 personnes tuées, soit 32 de plus qu'au même mois de 2015. Le nombre de morts sur les routes de France a augmenté de 14,2% en mars, a annoncé vendredi la Sécurité routière. La France n'avait pas connu deux années consécutives de hausse de la mortalité routière depuis 35 ans.
Vidéos A la une
Selon l'Insee, l'espérance de vie en France a baissé en 2015. Pour expliquer cette diminution, l'institut national de la statistique s'appuie notamment sur trois épisodes sanitaires. "Il y a eu un épisode de grippe long et sévère au premier trimestre 2015, un épisode caniculaire en juillet, et au mois d'octobre, il a fait froid", a indiqué Marie Reynaud, responsable des unités des méthodes démographiques. "Cela a engendré de la surmortalité pour les personnes âgées", a-t-elle conclu.
Vidéos A la une
55 vies ont été épargnées dans les accidents de la route en septembre 2015 par rapport à l'année dernière. Il y a eu tout de même 262 personnes tuées a annoncé, ce mercredi, la Sécurité routière. Cette baisse modère la tendance à la hausse de la mortalité routière à +1,8% sur les neuf premiers mois de 2015 par rapport à la même période de l'année précédente.
Vidéos A la une
L'alcool reste en France une des premières causes d'hospitalisation selon une étude publiée ce mardi. En 2012, il y a eu 580.000 hospitalisations liées à l'alcool pour un coût estimé à 2,64 milliards d'euros. L'alcool est responsable de la mort de 49.000 personnes chaque année. C'est la deuxième cause évitable de mortalité, après le tabac.
Vidéos A la une
KARACHI - 23 JUIN 2015 - En trois jours, la canicule qui affecte le sud du Pakistan a fait plus de 500 morts, un bilan qui ne cesse de s'alourdir. Ce pic de mortalité dû à la chaleur affecte d'abord les plus démunis et fragiles. La plupart des décès ont été recensés à Karachi, la plus grande ville du pays avec ses quelque 20 millions d'habitants. La température a atteint 45 C samedi dernier. Les pannes d'électricité se multiplient. Résultat, l'eau circule mal dans la ville, et l'air conditionné ne fonctionne plus. Cette vague de chaleur intervient quelques jours après le début du ramadan. Mois au cours duquel les musulmans pratiquants s'abstiennent de manger et boire entre le lever et le coucher du soleil. Les autorités espèrent que la température baisse dans les jours à venir. Des pluies sont attendues plus tard dans la semaine.
Vidéos A la une
Jean-Robert Lopez, délégué interministériel sécurité routière, a réagi sur BFMTV jeudi à la hausse de 6,7% de la mortalité sur les routes en février. "Ces chiffres montrent tout l'intérêt d'avoir engagé dès la fin du mois de janvier un plan qui avait été présenté par le ministre de l'Intérieur". Selon lui, la question est de savoir si aujourd'hui un certain nombre de comportement des automobilistes peuvent être rectifiés. "C'est le cas d'un certain nombre de mesures qui ont été prises notamment en matière de téléphone portable et d'alcoolémie", estime-t-il.
Vidéos A la une
En février, 240 personnes ont perdu la vie sur les routes françaises, soit une hausse de la mortalité de 6,7% par rapport à février 2014. Cette augmentation du nombre de personnes tuées concerne avant tout les automobilistes, les cyclistes et les piétons. Le nombre de cyclomotoristes tués est en revanche en recul. Pour enrayer cette augmentation, le gouvernement a annoncé plusieurs mesures en janvier, comme l'interdiction des oreillettes et des casques.
Vidéos A la une
Témoignages RMC - En juillet, le nombre de conducteurs de deux-roues tués a fortement chuté. Les motards expliquent pourquoi au micro de RMC.
Vidéos A la une
D'après une étude du quotidien "Le Monde", 1 jeune fille sur 5 âgée de 15 ans a déjà tenté de mettre fin à ses jours. Chez les garçons, ce geste concerne 1 adolescent sur 10. Ces chiffres...
Publicité