Vidéos A la une
Les recherches du vol MH370 ne s'étaient jamais approchées des côtes réunionnaises. Et pour cause: plus de 6.000 kilomètres séparent l'île du dernier signal de l'avion. Le morceau d'aile retrouvé mercredi, pouvant appartenir au Boeing 777 de la Malaysia Airlines, aurait pu parcourir cette distance grâce aux vents. La vitesse de courants pourrait correspondre.
Publicité