Vidéos A la une
De loin, la ressemblance est saisissante et tout laisse à penser qu'il s'agit du Mont Saint-Michel. Le "Saint-Michael's Mount", son jumeau anglais, est un lieu mythique chargé d'histoire situé au large des Cornouailles. Ce dernier cultive les similitudes avec son prestigieux cousin français mais aussi quelques différences, comme notamment l'absence de tout pub ou bar sur la presqu'île, dûe aux comportements déplacés de certains touristes éméchés par le passé.
Vidéos A la une
L'archange qui domine le Mont-Saint-Michel a été décroché avec succès mardi du sommet de son abbaye avant d'être posé sur un polder en face du rocher par un hélicoptère. Il sera restauré pendant deux mois. Le coût total de l'opération, restauration comprise, est estimé à près de 450.000 euros.
Vidéos A la une
Si le Parc du Futuroscope peut s'enorgueillir d'une hausse de visiteurs de 20%, les petits parcs locaux ne sont pas en reste et bénéficient d'une affluence record. Parmi eux, le parc Ange Michel en Basse-Normandie. Sa fréquentation a doublé en moins de dix ans grâce, notamment, aux touristes venus visiter le Mont-Saint-Michel. Son prix d'entrée est aussi imbattable : 19 euros par adulte.
Vidéos A la une
La Lune se fera encore remarquer samedi avec de grandes marées, très importantes, qui toucheront notamment les côtes de l'Atlantique, celles de la Manche et de la Mer du Nord. Le phénomène devrait être particulièrement spectaculaire dans la baie du Mont Saint-Michel. La première grosse marée est apparue vers 07H30, la seconde, la plus importante, vers 20H00 et les touristes sont venus par dizaines de milliers admirer le spectacle. Cette baie connaît les marées parmi les plus fortes du monde, avec une différence maximale de près de 14 mètres entre la pleine et la basse mer.
Vidéos A la une
C'est une marée humaine qui a envahi le Mont Saint-Michel ce samedi. Il est redevenu une île grâce à la "marée du siècle" et devrait de nouveau être coupé du continent à 20h.
Vidéos A la une
Le littoral est noir de monde au Mont Saint-Michel pour observer les grandes marées. "Tous les hôtels de la région affichent complet depuis un mois", rapporte Antoine de Precigout, envoyé spécial.
Vidéos A la une
Le Mont-Saint-Michel est déjà redevenu une île à plusieurs reprises avec l'avancée des travaux de désensablement ces dernières années, mais la "marée du siècle", qui se produit en fait environ tous les 18 ans, rend le phénomène particulièrement spectaculaire. La baie du Mont-Saint-Michel connaît les marées parmi les plus fortes du monde, avec une différence maximale de près de 14 mètres entre la pleine et la basse mer.
Vidéos A la une
Le Mont-Saint-Michel a retrouvé vendredi son aspect d'île, une première depuis 1879, grâce aux grandes marées mais surtout à plus de dix ans de travaux, mettant en place un pont-passerelle favorisant la remontée des eaux.
Vidéos A la une
Dans la baie du Mont-Saint-Michel, les grandes marées sont particulièrement impressionnantes avec des variations de hauteur de la mer parmi les plus importantes du monde. Et ce week-end, le mont redeviendra une île pour le plus grand plaisir des promeneurs.
Vidéos A la une
Destination prisée des touristes, le Mont Saint-Michel attire chaque année plus de 3 millions de visiteurs. Le site, souvent bondé en été, est désert pendant les fêtes de fin d'année. Certains badaud se risquent à braver le froid pour admirer les splendides paysages.
Publicité