Environnement
Les premiers relevés ont indiqué que le puissant séisme survenu le 25 avril dernier au Népal avait déplacé le plus haut sommet du monde de trois centimètres vers le sud-ouest.
Publicité