De la Norvège, on connaît peu de choses, et pourtant elle mérite une pleine attention. Ce peuple réputé dur, froid et puissant trouve son bonheur auprès des éléments naturels qui l'entourent : l'eau, les fjords, les montagnes, les forêts, etc. A l'occasion de l'Arctic Race, cousine norvégienne du Tour de France organisée en août, Planet.fr a découvert le comté de Nordland.  

©Rune Dahl/ARN

Découverte de l'Arctic Race 

Les visages sont marqués pour ceux qui ont couru le Tour de France, mais les sourires que l'on décèle inspirent de la sérénité. Nous sommes en plein cœur de l'été, et des dizaines d'hommes, cyclistes, sont ici, à Bodo, pour assister à la soirée de lancement de l'Arctic Race. Certains ont participé à la "Grande Boucle" quelques jours auparavant. Il y a là Sylvain Chavanel, Arnaud Demare, et de nombreux autres coureurs plus ou moins connus, qui sont venus en Norvège disputer une course d'un autre genre. Voilà maintenant trois ans que l'Arctic Race of Norway a pris ses quartiers dans cette contrée méconnue du pays scandinave.

Il fallait être fou pour croire au succès d'une telle course où il y a autant de moutons et de chèvres que d'habitants... ou il fallait s'appeler ASO. La société organisatrice du tour de France s'est lancée dans cette histoire sans le moindre doute, poussée par l'engouement de toute une région pour les courses cyclistes et par celui de politiques désireux de mettre en avant leur région, leurs villes et villages.

Publicité
Le bilan après quatre éditions est positif et ce ne sont pas les recettes qui parlent, mais bien les humains. Lors des quatre étapes de l'Arctic Race of Norway, la foule, nombreuse, a envahi les bords de route, rivalisant d'originalité lorsqu'il s'agissait de réaliser des costumes, des danses, ou encore des structures inqualifiables, mais souvent surmontées du drapeau national. Ce peuple-là est fier d’accueillir cette course et pour rien au monde ne voudrait qu'on lui retire. Ce peuple-là veut montrer au monde entier ses valeurs et ses atouts. Ce peuple-là, c'est celui du cercle arctique. Une région qui vaut le coup d’œil.
Publicité