C'était pourtant un projet ambitieux : un bassin de Neptune, une Tour Eiffel de 108 mètres de haut et des immeubles haussmaniens... Le Paris de Tianducheng avait tout pour plaire à la population chinoise. Mais cette réplique de la ville Lumière n'a pas rencontré le succès escompté. Sur les 10 000 personnes qui devaient investir les lieux, seuls un millier y réside.

Le Paris fantôme de Tianducheng

Ce Paris "made in Cina" n'a pas réussi à séduire la population chinoise. Seuls les couples qui n'ont pas les moyens de se rendre à Paris, y vont pour leur voyage de noce.