Fjords, icebergs, aurores boréales… La Norvège offre des paysages aussi impressionnants que magnifiques. Et les croisières pendant l’été sont le meilleur moyen d’en profiter au maximum.  

©Hurtigruten

Des montagnes qui se jettent avec leurs cascades dans la mer, de profonds fjords qui serpentent entre les massifs enneigés, les icebergs autour du cercle polaire, le soleil de minuit au début de l’été et les aurores boréales à partir de la fin septembre… La Norvège offre des paysages aussi impressionnants que magnifiques. Une richesse naturelle qu’il convient notamment de découvrir en été, lorsque la navigation permet aisément d’explorer le pays par la mer. La croisière est d’ailleurs le meilleur moyen d’apprécier le splendide littoral norvégien.

L’Express côtier

Pour cela, plusieurs options sont possibles. Tout dépend de ses envies, de sa personnalité et de ses attentes. La manière la plus connue de découvrir la Norvège en bateau est celle offerte par l’Express côtier, ligne historique ouverte en 1893 pour desservir en fret et passagers les ports du pays. Exploité par la compagnie Hurtigruten, ce service est depuis longtemps ouvert aux touristes, qui voyagent sur des navires conçus aussi bien pour les activités commerciales que pour la croisière. Ces petites unités, dont les plus imposantes ne mesurent que 134 mètres pour une capacité de 638 lits, font plusieurs escales par jour et desservent jusqu’à 34 ports en une semaine, de Bergen au sud à Kirkenes au nord. Un moyen assez authentique de découvrir les sites célèbres comme les coins reculés de la Norvège et d’en apprécier les multiples splendeurs. Hurtigruten propose par ailleurs des croisières vers l’archipel du Svalbard, dont le Spitzberg est la principale île. Au pays des glaces, on y côtoie les icebergs et une faune unique, composée notamment d’ours polaires.

©

Les paquebots fréquentent aussi les fjords

Les grandes compagnies de croisière proposent également des traversées en Norvège, y compris dans ses plus beaux fjords. Certes, il y a moins d’escales qu’avec l’Express côtier et les paquebots ne peuvent pas s’aventurer dans les passages les plus étroits. Mais cette formule ne manque pas d’avantages. D’abord, en matière de vie à bord, avec des espaces publics et des cabines plus vastes et confortables, dotées pour beaucoup de balcons. On trouve aussi, à bord des grands navires, une incroyable variété d’équipements et d’activités, allant des spectacles au théâtre le soir au centre de bien-être avec salle de sport et Spa, en passant par les ponts piscines (y compris couvertes), le casino, la discothèque, de nombreux bars et restaurants, ainsi que des clubs pour les enfants et adolescents… Les escales sont, en outre, généralement plus longues, ce qui permet d’avoir plus de temps pour découvrir les régions visitées.

©

Costa au-delà du cercle polaire

Depuis plusieurs années, Costa Croisières propose ainsi des itinéraires en Europe du nord, en mer Baltique comme en Norvège, certaines destinations dépassant le cercle polaire arctique. Des destinations qui remportent un vif succès, au point que la compagnie italienne, sûre de son produit, vient de lancer une offre "satisfait ou remboursé" afin d’attirer de nouveaux clients. A partir de mai et jusqu’en septembre, différents paquebots de croisière sillonnent le Grand Nord. C’est le cas notamment du Costa Favolosa, un grand navire de 1500 cabines qui propose des itinéraires de 7 jours au départ d’Allemagne et à destination de Copenhague, Geiranger, Hellesylt, Bergen, Christiansand et Oslo. Plus intimiste et appartenant à la neoCollection, un concept de paquebot caractérisé notamment par un service plus personnalisé et une gastronomie plus fine, le Costa neoRomantica (789 cabines) partira quant à lui d’Hambourg. Il emmènera ses passagers pour une découverte plus en profondeur de la Norvège, allant jusqu’aux célèbres îles Lofoten. En 13 jours, le navire offrira une découverte complète de la côte ouest norvégienne. Les croisiéristes apprécieront les fjords immaculés et les montagnes verdoyantes. Parmi les escales que réalisera le Costa neoRomantica, ont notera celle de Bodo, la ville des aigles de mer, située au-delà du cercle arctique, ou encore Flam, qui sera l’occasion de découvrir un spectacle extraordinaire en prenant un train, couvrant plus de 800 mètres de dénivelé, qui mène à la cascade Kjosfoss et au lac Vangs, dans un décor à couper le souffle.

Une excellente alternative au farniente méditerranéen

Publicité
Par rapport au bassin méditerranéen, où l’été est placé sous le signe du farniente avec sur les navires une clientèle très familiale et festive, l’Europe du nord constitue une véritable alternative. Une option qui s’adresse notamment aux vacanciers avides de nature et de grands espaces, dans une atmosphère plus calme.

En imagesQuand la croisière offre les plus belles terrasses du monde

Les plages de sable blanc des Caraïbes

A la ville, en bord de mer, à la campagne ou en montage… Avec le retour du printemps, les terrasses fleurissent de nouveau, permettant à tout à chacun de profiter du beau temps et du paysage. Des moments de plaisir que l’on trouve également, toute l’année, à bord des navires de croisière.

Sur les hauteurs de l’île de Santorin (Grèce)

Des eaux glacées des pôles aux mers chaudes des tropiques, les paquebots sillonnent tous les océans du globe, offrant à leurs passagers des panoramas incroyables, tant par leur beauté que par leur richesse. Cela, en mer, où l’on profite des grandes terrasses des navires, où à terre lors des escales.

L’Antarctique

Dans le désert

Archipels de la Polynésie française

Au pied des gratte-ciels de Dubaï

Dans la jungle du Sri Lanka

Dans les fjords de Norvège

Devant le temple de Petra (Jordanie)

Autres diaporamas

Publicité
Publicité