Mieux vaut prendre ses précaution avant de s’y rendre. La dépression de Danakil, en Ethiopie, est connue pour être l’une des zones les plus chaudes et arides du monde. Découverte.  

La dépression de Danakil 

Les spécialistes classent ce lieu, situé en Afrique de l’Est, parmi les plus inhospitaliers du monde. Les températures y sont très élevées, et l’air presque irrespirable. Cela est dû notamment à la lave et aux odeurs de soufre. Pourtant, des habitants peuplent tout de même cette région, dont les Afars, des pasteurs semi-nomades. Il faut être courageux. 

Publicité